Neymar proche du Real Madrid, quels risques pour le Barça ?

Publié le
Par Emka

En privilégiant ostensiblement la solution proposée par le Real Madrid pour le recrutement de Neymar, le PSG étudie sérieusement les propositions du club madrilène qui, au passage aimerait bien régler quelques comptes avec le Barça. 

Inutile de revenir sur les tensions notoires entre le PSG et le Barça particulièrement depuis la remontada historique en LDC. Est-ce que tout cela n’est qu’une question de transfert d’un joueur vers un club…visiblement non puisque ce dossier « feuilletonné » tient en haleine toute la presse sportive et pas seulement. Il semble important d’aller au delà du simple transfert que cela pourrait être. 

Ce dossier Neymar revêt une dimension politique et stratégique des clubs protagonistes

Politique car le trio Barça, Real Madrid et PSG ont des ambitions affichées pour gagner la LDC. Si les deux premiers l’ont déjà gagnée, le PSG court après son premier titre sans pouvoir briser le plafond de verre des 1/2 finale. La rivalité historique des deux clubs espagnols sera exacerbée avec des situations cocasses : on a du mal à imaginer une confrontation Messi pour le compte du Barça et Neymar pour le compte du Real Madrid. Il est évident que Leonardo, fin connaisseur du football, jubile à l’idée de faire ce sale coup au Barça.

Stratégique, car si l’affaire venait à se conclure et que Neymar venait à embrasser les couleurs du Real Madrid cela serait de nature à créer des tensions au sein du groupe catalan. 

Cette situation n’est effectivement pas sans risque car Messi s’est clairement positionné pour le retour de son ami Neymar avec qui il a gardé des liens. Le rencontre en aparté lors de la Copa America en témoigne alors même que Messi affichait une grande déception qu’il a exprimé avec des mots malheureux sur la corruption qui règne au sein de la fédération américaine (l'Argentin sera d'ailleurs suspendu pour ses propos). Cela ne l’a pas empêché de discuter avec Neymar pour l’assurer de son soutien. 

Il est notoire que le numéro 10 argentin et le numéro 11 brésilien sont amis. Messi rêve sans aucun doute de recomposer la MSN. Le discours du capitaine catalan lors de la présentation de l’équipe a été limpide : cette année (ndlr : saison 2019-2020), son ambition pour le club est de gagner la Ligue des champions. C’est dit et c’est clair ! Et son discours tranchait avec un discours court, insipide, monocorde et peu enthousiasmant de l’entraineur Ernesto Valverde

Un risque de tensions au sein du vestiaire catalan

L’incapacité financière du Barça à s’attacher les services de Neymar pour des raisons financières peut exaspérer le meneur de jeu argentin qui s’est engagé dans ce dossier, certes discrètement. On sait que le Barça s’est privé des moyens financiers en mettant le paquet sur le recrutement de Griezmann largement anticipé avant le mercato. Ces allégations sont en cours de traitement au sein des instances compétentes. Il est évident que les contacts ont été antérieurs au 1er juillet 2019. La question sera de savoir jusqu’où ces contacts sont allés avant cette date fatidique qui voyait nettement baisser la clause de l'international français. 

Le Barça est aujourd’hui fragilisé en ne pouvant proposer dans la corbeille, en échange de Neymar, une somme d’argent relativement modique pour le PSG avec des joueurs qui peuvent légitimement se sentir bradés ou qu’ils peuvent vivre cela comme une monnaie d’échange dégradante. Kia Joorabchian, l’agent de Coutinho ne s’est pas fait prié pour en appeler au respect de son protégé et du respect de ses souhaits. En mettant dans la corbeille Ivan Rakitic  ou Coutinho, ces derniers peuvent vivre leur apport dans le projet barcelonais comme une variable d’ajustement. Les considérer ainsi, c’est faire offense à leur talent et c’est blessant pour ces deux internationaux croate et brésilien, quoi qu’il en soit de leurs performances en club. 

Le capitaine pourrait de ne pas pardonner aux dirigeants de ne pas s’être donnés les moyens de gérer une situation alors que les étoiles étaient alignés pour un retour de Neymar enthousiaste à l’idée de revenir à « sa maison », clairement attendu dans le vestiaire pour relever le défi de la Ligue des champions. Le risque de voir naitre des tensions entre les membres de l’équipe en particulier avec l’entraîneur dont les choix seront scrutés. La place qu'Antoine Griezmann prendra avec son statut de champion du monde et le montant de son achat fait qu’il sera difficile de le mettre sur le banc même si ses performances ne sont pas au rendez-vous. Suarez a prévenu que le Français devait s’adapter au jeu catalan. Combien de joueurs talentueux n’ont pas réussi à s’intégrer dans des clubs prestigieux. Le système de jeu, le positionnement du jour, son amalgame avec les autres joueurs font que l’alchimie peut prendre comme elle peut ne pas prendre… cela est impossible à dire a priori 

Une stratégie brouillonne des dirigeants

Même une cellule de crise érigée en toute hâte ne peut palier les difficultés présentes et elles sont nombreuses : les ventes potentielles de joueurs qui ne se réalisent pas, des fonds propres siphonnés par un achat disproportionné, une incapacité à lever des fonds, des règles de fairplay financier à respecter, etc.. Tout cela rend très hypothétique l’arrivée de Neymar. Ce n’est pas jouer les Cassandre que de dire que tous ces éléments constituent le terreau des tensions. Si Neymar ne vient pas au Barça ce sera une déception, s’il va de surcroit au Real Madrid ce sera un cataclysme dont les effets peuvent se mesurer en terme de contre performance du Barça. Les dirigeants catalans devraient prendre très au sérieux cette situation.

Vous aimerez aussi :

Sondage du moment :



Réagissez à cet article :