La presse française aux pieds de Leo, Pedri et Alexia Putellas

Publié le
Par Blaugranas

Même si Paris s’est réveillé sous la pluie ce matin, dans la bouche de tous les Parisiens résonnait un seul et même nom : celui de Lionel Messi.


Deux Blaugranas et une légende du club mis à l'honneur


L'international argentin, lauréat de son septième Ballon d’Or hier soir, fait la Une de la presse vendredi ce mardi, qui consacre également son édition du jour à la milieu de terrain Alexia Putellas détentrice du Ballon d’Or féminin, et Pedri, qui a remporté le Trophée Kopa. 


Sur sa Une, L'Équipe s’est amusé avec un jeu de mot comme à son habitude : "Jeux, 7 et matches" a ainsi titré le quotidien français en clin d'œil aux nombres de BO raflé par Leo. "Messi a établi un nouveau record. L’Argentin est devenu le premier joueur du PSG à atteindre ce record”, peut-on lire sur la première page.


Le Parisien couvre aussi d’éloges l’ancien Barcelonais : Messi, un Ballon d’Or à Paris. "A 34 ans, le phénomène argentin a encore une fois été désigné meilleur footballeur de l’année. Il décroche son 7ème Ballon d’Or et devient le premier joueur sacré sous le maillot du PSG", peut-on lire.


Alexia Putellas et Pedri ont aussi le droit aux honneurs de la presse francophone. L'Équipe consacre en effet tout une page à la native de Mollet. “Putellas, la fierté du Barça”, cite le quotidien. "La milieu de terrain offensive devient la troisième Ballon d’Or féminine de l'histoire tandis que Pedri, son compatriote blaugrana, “remporte le Trophée Kopa en tant que meilleur joueur de moins de 21 ans".


Et si l’on feuillette un peu plus loin les pages de L'Équipe, on peut aussi apercevoir une photo de Messi avec la légende suivante : "les sept merveilles du montre", ainsi que la Sagrada Familia, aux côtés d'Alexia Putellas. “La capitaine du Barça succède à Ada Hegerberg et Megan Rapinoe et a dédié son prix à son père, décédé en 2012’. Pour Pedri, le journal salue son année "qui lui a fait changer de dimension".



Réagissez à cet article :