Les Blaugranas brillent et déroulent avec l'Espagne

Publié le
Par Alyssa

L'Espagne a corrigé la Slovaquie 5-0 pour son dernier match dans la poule E lors de cet Euro 2021. Les hommes de Luis Enrique ont dominé durant toute la rencontre des Slovaques très limités. Ils terminent deuxième de la poule en raison de la victoire de la Suède contre la Pologne (3-2).


L’occasion aussi de voir évoluer quatre joueurs du FC Barcelone : Sergio Busquets, Pedri, Eric Garcia et Jordi Alba. Le dernier cité a notamment été l'auteur d'une passe décisive, tandis que les deux premiers ont littéralement brillé sur le rectangle vert.


Sergio Busquets, le facilitateur


Pour son retour dans le onze titulaire, le métronome du FC Barcelone a fait beaucoup de bien à une équipe espagnole parfois trop statique lors de ses deux premières rencontres. Il a apporté du mouvement par ses transmissions et ses orientations de jeu. 


Même quand ses coéquipiers patinaient en première période, il n'a cessé de distiller de bons ballons vers ses attaquants, bien aidé par Sarabia. Sa présence a également contribué à la difficulté des Slovaques pour se projeter. Un match complet puisque Busquets a même été élu homme du match.


Après la victoire des siens, le capitaine est par ailleurs apparu très ému : "J’ai passé un assez mauvais moment, avec dix jours à la maison. Je ne savais pas si j’allais pouvoir jouer ou pas. Tout cela nous a fait grandir."


Le capitaine de la Roja a bien cru rater le tournoi après son test positif au coronavirus. "Ça a été difficile pour moi, je ne pouvais pas bouger. Mais le groupe est très fort. Ça va aller", a confié Busquets au micro de la télévision espagnole, visiblement bien rétablit.


Pedri, la sérénité incarnée


Malgré son jeune âge, Pedri a affiché comme toujours une incroyable sérénité au milieu de terrain. Le jeune joueur blaugrana n’a pas été décisif dans le sens propre du terme ce samedi soir, mais a été crucial dans le succès de la Roja. D’autant plus qu’il aurait pu être crédité d’une passe décisive pour Sarabia en première période. C’est également lui qui est à l’origine du second but espagnol.


Rappelons que le 14 juin dernier, le natif de Tegueste est devenu le plus joueur à débuter avec la Sélection Espagnole lors d'un Euro. À 18 ans, 6 mois et 18 jours, il a fait mieux que Miguel Tendillo, lors de l'Euro 1980.




Réagissez à cet article :