Gavi, le petit prince d'Espagne dont il est "difficile de ne pas tomber amoureux"

Publié le
Par Alyssa

Le jeune prodige du FC Barcelone a connu un mois record avec la Roja après une saison incroyable en club et en sélection. Et en Espagne, Gavi met tout le monde d'accord.


Toute l'Espagne est sous le charme de Gavi


Dans tous les bons coups après son entrée en jeu dimanche soir lors de la victoire de l'Espagne la République Tchèque (2-0), Gavi a reçu les éloges de son entraîneur, Luis Enrique après la rencontre.


« Le Gavi que nous avons vu ce soir était comme un volcan en éruption, impossible à contenir, et il n'y a pas un seul spectateur ici à Malaga qui n'a pas apprécié sa performance », a déclaré le sélectionneur de l'Espagne. « C'est très difficile de ne pas tomber amoureux de Gavi. Tous les supporters veulent le voir jouer ».




Mais alors comment à seulement 17 ans Gavi parvient-il à mettre autant tout le monde d'accord ? Premièrement, car il a continué sur la pente ascendante en club, avec bon nombre de prestations intéressantes sous la tunique du Barça, bien qu'il ne soit pas titulaire lorsque le onze de gala est de sortie. Mais surtout, parce qu'il a affiché un niveau tout bonnement spectaculaire en sélection.


Surtout lors de cette dernière journée internationale, avec quatre rencontres de Ligue des Nations au programme. Titularisé dans trois d'entre elles, face au Portugal, le premier duel contre la République Tchèque et la Suisse, en plus d'être entré en jeu en deuxième période ce dimanche contre les Tchèques, l'Andalou n'a eu aucun mal à endosser le costume de patron.


Cette saison, Gavi a gagné sa place de titulaire au cœur du jeu du Barça, et Xavi n'a pas hésité à l'aligner en attaque selon ses besoins. Et toujours cette saison avec les Catalans, Gavi a joué 47 matches, a marqué deux buts et a délivré six passes décisives toutes compétitions confondues.




Réagissez à cet article :