Xavi : "Ousmane doit signer un nouveau contrat ou nous trouverons un moyen de le vendre"

Publié le
Par Blaugranas

Le feuilleton de la prolongation d'Ousmane Dembélé au FC Barcelone continue. En conférence de presse ce mercredi midi, Xavi, l’entraîneur du club catalan s’est exprimé sur le sujet.


Le Barça lance un ultimatum à Dembélé, Xavi confirme


À lire la presse catalane, le FC Barcelone s'agace depuis des mois de ne pas trouver d'accord avec Ousmane Dembélé pour prolonger son contrat, qui expire le 30 juin prochain. Le Barça ne veut pas le voir partir libre, mais il jugerait les exigences salariales de l'ailier français trop élevées. 


Arrivé en Catalogne lors de l’été 2017, l'ancien Rennais vit une expérience compliquée chez les Blaugranas. Il a notamment été souvent perturbé par les blessures. Cette saison, Ousmane Dembélé a disputé 11 matches avec le Barça toutes compétitions confondues, pour un but et deux passes décisives.


Le quotidien Sport fait ce mercredi sa Une sur Dembélé avec un titre limpide : « ça suffit maintenant ! » Une réunion serait prévue demain avec l'agent de l'ancien Rennais pour prendre une décision « définitive et inamovible ». 


Dembélé se dirait toujours heureux à Barcelone et aurait partagé à son entraîneur, Xavi, son souhait de rester. « Il dit qu'il veut rester mais il ne prolonge pas », s'est agacé Xavi en conférence de presse ce mercredi après-midi. L'entraîneur blaugrana a assuré qu'il « n'envisage pas de le laisser en tribunes » s'il reste sans prolonger. Mais « le message est clair : Ousmane doit signer un nouveau contrat ou nous trouverons un moyen de le vendre en janvier. Il n'y a pas d'autre issue. »


Réunion aujourd'hui


D'après les informations publiées cette nuit par Mundo Deportivo, Xavi va rencontrer ce mercredi le conseil d'administration et Mateu Alemany, le directeur général du club, pour décider des sanctions ou non qui s'imposent. Et c'est bien là le problème, à l'intérieur même du Barça, tout le monde n'est pas d'accord. L'entraîneur souhaite le faire jouer malgré sa situation contractuelle, quand la direction veut l'envoyer en tribune pour le reste de la saison...


La réunion promet d'être houleuse car les positions divergent selon le poste occupé au club. Xavi pense évidemment à la situation sportive de son équipe, seulement 6e de Liga après 20 matches disputés avec un effectif très rajeuni. Écarter le champion du monde lui rendrait la tâche encore plus difficile pour relever le club, alors du côté de la direction, on ne digère toujours pas l'attitude du clan du Français. Les prochaines heures seront à couteaux tirés.



Réagissez à cet article :