L'agent d'Ousmane Dembélé est arrivé à Barcelone !

Publié le
Par Blaugranas

Moussa Sissoko, l'agent d'Ousmane Dembélé a atterri à Barcelone ce mardi midi avec l'intention de tenir une dernière réunion avec le Barça.


Une réunion de la dernière chance


Depuis quelques jours, toute la presse espagnole évoque un ultimatum lancé par les dirigeants du FC Barcelone à Ousmane Dembélé pour que ce dernier se décide sur son avenir. Une offre de prolongation aurait été mise sur la table, mais le joueur et son entourage auraient formulé une contre-proposition. Quoi qu’il en soit, la situation entre les deux parties se tend, et la montre joue plutôt en faveur du champion du monde français que le club catalan ne veut surtout pas voir partir libre l’été prochain.


Moussa Sissoko a donc atterri vers 12h à bord d'un vol privé à l'aéroport El Prat, en provenance de Londres. Le réprédentant de l'international français débarque à Barcelone avec la ferme intention de participer à une ultime réunion avec le FC Barcelone afin de discuter de la situation de son joueur.


Comme le Diario Sport l'avait précédemment annoncé, Moussa Sissoko avait déjà programmé sa venue dans les bureaux du club blaugrana, entre lundi et mardi. L'objectif est de parvenir à trouver et sceller un accord définitif entre les deux parties. D'autant plus qu'il y a urgence, puisque le bail de Dembélé qui le lie avec Barcelone court jusqu'en juin 2022.


Un coup de pression qui ne fonctionne pas


Le dossier Ousmane Dembélé au FC Barcelone semble s'enliser à mesure que les jours passent. Moussa Sissoko, l'agent du joueur, était sorti du silence il y a quelques jours pour donner sa version des faits alors que le mercato bat son plein. Selon RMC Sport, qui avait pu contacter Moussa Sissoko, l’agent de l’ancien rennais, l’attitude menaçante du club espagnol, consistant en un chantage de ne plus joueur si Dembélé ne prolonge pas, est contre productive.


"C'est un coup de pression qui ne fonctionne pas avec les gens comme nous, Peut-être que ça peut fonctionner avec des agents qui font du copinage avec le FC Barcelone. Ce n’est pas mon cas, je suis là pour défendre les intérêts de mon joueur", a assuré l’agent, qui a par ailleurs reconnu avoir des demandes exigeantes. Avant de préciser : "Nous avons déjà montré que les choix de carrière d’Ousmane n’étaient pas dictés par l’argent sinon il ne serait pas ici". L’homme précise également que la porte à une prolongation n’est pas "complètement fermée".





Réagissez à cet article :