Barça Mercato : Xavi se lance sur une sensation du Mondial 2022

Publié le
Par Thomas Boucheyras

À quelques semaines de l’ouverture du marché des transferts, le Barça a son viseur tourné vers la Coupe du Monde. Désireux d’enrôler des profils jeunes et talentueux, le club catalan aurait jeté son dévolu sur une sensation néerlandaise. 


Depuis dimanche, le FC Barcelone a mis entre parenthèses sa course au titre en Liga pour se tourner vers le Mondial, qui se déroule au Qatar jusqu’au 18 décembre prochain. Une pause pour certains joueurs non-convoqués en sélection, mais pas pour les dirigeants blaugranas, qui travaillent en interne pour renforcer l’effectif de Xavi en vue du prochain mercato. Dans l’optique de préparer l’avenir, les Catalans souhaitent attirer de jeunes talents à l’aube de l’explosion. Si la priorité du board barcelonais reste l’incorporation d’un latéral droit, l’actuel leader de Liga garde un œil attentif sur cette Coupe du Monde, qui pourrait bel et bien faire émerger quelques promesses. 


Et justement, d’après le média Fichajes, le Barça aurait dans son viseur l’attaquant des Pays-Bas, Cody Gakpo, auteur d’une rencontre de haut niveau hier contre le Sénégal. Inarrêtable en championnat du côté du PSV, où il empile but sur but (9 réalisations et 12 passes décisives en 14 journées), l’avant-centre de 23 ans est devenu une des priorités offensives du FC Barcelone pour 2023.  


Barça Mercato : Le FC Barcelone mis en concurrence avec Arsenal


Une chose est sûre, Cody Gakpo devrait grandement faire parler de lui en 2023. Associé à l’ex-joyau de la Masia, Xavi Simons, à la pointe de l’attaque du PSV, le serial buteur néerlandais aura l’embarras du choix l’année prochaine pour franchir un grand pas dans sa carrière et rallier un top club européen. Si le FC Barcelone lui fait les yeux doux, le média espagnol dévoile qu’Arsenal serait également bien placé sur le dossier. Sous contrat jusqu’en 2026 au club d’Eindhoven, Gakpo devrait rapporter une très belle somme à ses dirigeants, qui devrait être supérieure à 50 millions d’euros.   



Réagissez à cet article :