Xavi : "Nous sommes tristes, nous ne méritions pas de perdre"

Publié le
Par Blaugranas

Après deux victoires et un match nul, l'entraîneur Xavi a essuyé sa première défaite à la tête du FC Barcelone en se laissant surprendre par le Betis Séville (0-1) samedi à domicile en Liga.


Un résultat immérité aux yeux du technicien


Xavi et son Barça se sont inclinés au Camp Nou face aux Andalous sur la plus petite marge des scores, à l’issue d’un match qui répondait globalement à ce schéma. "Nous ne méritions pas de perdre aujourd’hui, mais c’est le football", a réagi le nouveau coach catalan, au micro de son club.


Et en conférence de presse, Xavi a gardé le même ton, sans trouver grand-chose à reprocher à ses joueurs, à part sur le but encaissé : "Nous sommes tristes (…) Il y a des résultats injustes, mais cela fait la grandeur du football."


"La deuxième période était sous notre contrôle. Le but est arrivé sur une action que nous avions bien travaillée, c’est une erreur de notre part", a reconnu l’ancienne gloire barcelonaise avant d’ajouter : "Contre Villarreal, j’ai été honnête en disant que nous avions marqué alors que nous étions moins bons, aujourd’hui c’est l’inverse."


Jordi Alba a quant à lui regretté "un pas en arrière" au micro de Movistar+. "Le Barça est toujours obligé de gagner. Encore plus sur son terrain. Et on ne l’a pas fait, a-t-il ruminé. (…) Mais je suis sûr que l'on va réussir à inverser la tendance." La résurrection est en cours selon lui : "On travaille bien, on est en train d'intégrer de nouveaux concepts apportés par l'entraîneur". Le temps presse.


Le Barça a des inquiétudes selon la presse ibérique


La défaite d'hier au Camp Nou, c'est le « coup de frein » comme l'écrit Mundo Deportivo. Pour le journal catalan, Xavi a effectué des rotations en pensant au match contre le Bayern et son bloc n'a fonctionné que lorsque Dembélé est entré sur le terrain. 


De plus, la pépite du FC Barcelone, Gavi, est sorti après un KO lors de la première période du match. C’est comme un coup de « bâton avant la finale » contre le Bayern en Ligue des Champions pour le quotidien Sport.


Bref, la presse pro barcelonaise est inquiète avant le voyage des Blaugranas en Bavière, et nous aussi.




Réagissez à cet article :