Xavi Hernández : "Il y a urgence au niveau du classement et il n'est pas possible d'échouer"

Publié le
Par Blaugranas

Présent en conférence de presse vendredi, avant d'accueillir l'Espanyol ce soir (21h) pour un derby qui s'annonce déjà décisif, le nouvel entraîneur du Barça Xavi a évoqué plusieurs dossiers.


Premier test pour Xavi


A commencer par le retour du latéral droit brésilien Dani Alves en Catalogne, avant d'évoquer une tendance pour le mercato hivernal.


"Dani Alves ? Je le connais parfaitement. Il va s'ajouter à tout. C'est un gagnant et il a une âme. Ensuite, sur le terrain, nous l'avons vu jouer et il est très bon physiquement. Il va nous apporter un plus et c'est un joueur spectaculaire. C'est l'un des meilleurs joueurs que j'ai vu dans ma carrière. Ce qui est dommage, c'est que nous ne pourrons pas le faire jouer avant janvier", a dans un premier temps déclaré Xavi avant de revenir plus précisément sur les futurs marchés des transferts.


"Pour l'instant, il n'y a pas de changement. Alves est un renfort très important pour le groupe et nous verrons bien. Mateu Alemany a fait référence à aujourd'hui. Il reste encore quelques jours avant l'ouverture du marché. Nous sommes en totale harmonie avec Mateu, Jordi Cruyff et le président. Nous déciderons."


Xavi pense ses joueurs iront chercher la victoire dans le derby


"Nous devons contrôler la question émotionnelle. C'est un derby et il y aura beaucoup de tension et de nerfs. Nous devons contrôler chaque situation du jeu. J'ai aimé ce que j'ai vu à l'entraînement et nous avons du talent. Demain, nous aurons aussi besoin des fans. Ce positivisme dans le club doit se traduire par un résultat demain", a indiqué le technicien barcelonais face aux journalistes.


"Évidemment, ce que nous voulons, c'est bien jouer, avoir le ballon, avoir des occasions, ne pas spéculer et presser haut. Nous pensons que de cette façon, il est plus facile d'atteindre le résultat. Il y a urgence au niveau du classement et il n'est pas possible d'échouer. Nous redémarrons un projet avec tout l'enthousiasme du monde", a ajouté Xavi.


Memphis, de Jong, Gavi... couverts d'éloges


L'entraineur espagnol n'a également pas manqué de souligner les débuts réussis de Memphis Depay (27 ans, 6 buts et 2 passes décisives en 12 matches de Liga) : "C'est un joueur très important pour nous. Il fait aussi la différence avec les Pays-Bas et c'est un joueur qui a besoin de se sentir impliqué. Nous parlons d'un joueur qui fait la différence. Il peut jouer en tant que 9 et ailier. On verra ce qu'on fera demain, mais on a besoin de lui. Il est l'un des buteurs de l'équipe et nous avons besoin qu'il soit heureux."


Concernant Frenkie de Jong, si Xavi a tenu à lui exprimer son entière confiance, il en a aussi profité pour lui délivrer ses attentes dans le jeu : "Tout le monde doit être important. Nous accordons beaucoup d'importance à l'entraînement et aux matches. Tout le monde est différent et c'est pourquoi nous voulons parler à tout le monde. Frenkie est un joueur qui doit être très important pour nous. Il doit entrer dans la surface, marquer des buts, briser les lignes de pression..... C'est un joueur qui devrait faire la différence."


Moins en vue depuis la reprise, Coutinho traverse quant à lui une passe difficile (un seul but en Liga). Une situation qui n'inquiète cependant pas son nouvel entraineur : "C'est un joueur qui peut jouer à plusieurs postes. Il doit retrouver sa confiance. Nous lui avons parlé et il doit être important. C'est un joueur avec un talent inné et il peut marquer des buts. Philippe aura certainement des opportunités, car c'est un joueur que j'apprécie personnellement. Il a le talent, mais nous devons le remettre sur pied. Si tout se passe bien, il aura des minutes."


Enfin, rayonnant sous le maillot de la sélection espagnole ou sous la tunique barcelonaise, Gavi impressionne par son calme, sa technique et son sang froid malgré ses 17 ans et Xavi compte bien en profiter dès à présent : "C'est un bon joker. Il peut jouer en tant qu'ailier rentrant, en tant qu'intérieur et même en tant que pivot. Il a de bonnes conditions, il peut même jouer en un contre un. C'est un joueur très polyvalent, il est très jeune mais il est déjà une réalité. C'est un joueur qui a beaucoup d'avenir et de présent. C'est un bon joker."


Les prochaines semaines s'annoncent déjà primordiales pour Xavi, lui qui a fait son grand retour au FC Barcelone. Sur le banc du club catalan depuis l'éviction de Ronald Koeman, le champion du monde 2010 va désormais avoir la lourde responsabilité de relancer des Blaugranas en plein doute, et ce, dès ce soir.



Vous aimerez aussi :

Sondage du moment :



Réagissez à cet article :