Sous la tempête madrilène, le Barça prend l'eau

Publié le
Par Alyssa
Sous la tempête madrilène, le Barça prend l'eau

Le cœur n’est pas à la fête du côté de la Catalogne ce samedi soir. Grâce à des buts de Karim Benzema et Toni Kroos, les Merengues ont fait preuve de réalisme pour l'emporter 2-1, tandis que le FC Barcelone a un peu réagi en réduisant le score par l'intermédiaire de Mingueza à l’heure de jeu.


Le titre en ligne de mire


Respectivement revenus à 3 et 1 longueurs (avant le coup d'envoi) de l'Atlético leader qui jouera dimanche soir chez le Betis, les grands rivaux Madrilènes et Barcelonais se disputaient un choc capital dans la course au titre.


Pour cette rencontre à double enjeu, le FC Barcelone s'articulait en 3-4-1-2 avec Marc-André ter Stegen dans les buts. Devant lui, Oscar Mingueza, Ronald Araujo et Clément Lenglet. Sergino Dest et Jordi Alba assuraient les rôles de pistons tandis que Sergio Busquets et Frenkie de Jong assuraient le double pivot. Enfin, Pedri évoluait en soutien de Lionel Messi et Ousmane Dembélé au coup d'envoi.


Invaincu en championnat depuis le 5 décembre dernier et un match contre Cadix (2-1), le FC Barcelone restait sur six victoires de rang en Liga avant le coup d’envoi. Revenu aux avant-postes, le club catalan voulait continuer sa belle série face au rival historique.


Mais dès la 14ème minute de jeu, Benzema ouvrait le score en faveur des Madrilènes (1-0). Valverde signait une superbe percée de la droite vers l'axe avant de servir Vazquez dont le centre à ras de terre venu de la droite s’est vu couper d'une reprise au premier poteau derrière la jambe d'appui par KB9.


Quelques minutes plus tard (28ème, 2-0), Kroos faisait le break sur coup franc pour le Real Madrid.



A la demi-heure de jeu le résultat était là : les Madrilènes avaient marqué sur leurs deux seuls tirs cadrés face à une défense barcelonaise en manque de repères.


Six minutes plus tard, lancé dans la surface adverse par Messi qui avait joliment percuté dans l'axe, Dembélé s'effondrait en luttant avec Mendy mais l'arbitre Jesus Gil Manzano estimait que le contact était trop léger.


Mingueza relance le Clásico


Au retour des vestiaires, sous une pluie madrilène qui s'abattait sur l'Estadio Di Stéfano, Mingueza réduisait le score (60ème).


Parti sur la gauche, Jordi Alba débordait et centrait fort vers le but madrilène. Si Antoine Griezmann était trop juste au premier poteau, Óscar Mingueza surgissait au point de penalty et déviait sur la droite du but d'une aile de pigeon devant Ferland Mendy (2-1).



L'expulsion de Casemiro, fautif devant sa surface sur Oscar Mingueza, à la 90ème et la lourde frappe de Ilaix Moriba qui s'écrasait de justesse sur la barre n'auront pas suffit. Le FC Barcelone, impuissant ce soir, laissait ainsi son rival l'emporter.


Les Culés sont troisièmes à un point des deux clubs de la capitale espagnole.