Sergio Busquets : «Il faut essayer de cicatriser»

Publié le
Par Céline Crespin

Hier soir, le FC Barcelone recevait Getafe dans le cadre de la 37e journée de Liga. Si le match n'a pas été le plus spectaculaire de la saison, le Barça s'est toutefois imposé (2-0). Après le match, Sergio Busquets s'est exprimé devant la presse comme en témoigne les propos recueillis par le journal Mundo Deportivo. La rédaction Blaugranas.fr vous propose donc une traduction des moments forts de cet échange. 

Un match difficile à jouer après l'élimination en Ligue des Champions

Hier soir, le FC Barcelone n'était pas dans son match. Malgré la victoire, la bonne humeur ne semblait pas être au rendez-vous. Il faut dire que l'élimination inattendue mardi dernier en demi-finale de Ligue des Champions face à Liverpool a de quoi attrister les joueurs. Sergio Busquets ne s'en cache pas : « Jouer aujourd'hui a été très difficile. C'est dur de revenir après ce que nous avons traversé ». 

Un message adressé aux supporters

Si le moral n'est actuellement pas au beau fixe chez les joueurs, il ne l'est pas non plus du côté des supporters. Sergio Busquets en est conscient. Par le biais de sa déclaration auprès de la presse, il tient à adresser un message aux supporters catalans :  « Nous savons que les supporters sont en colère [...]. Nous savons qu'il y a des débats nous concernant mais nous nous centrons sur notre travail. Les supporters ont [toutefois] été fantastiques [tout au long de la saison]. Actuellement, nous pouvons seulement leur dire : « Merci d'être toujours présents à nos côtés ». »

Une finale de Coupe du Roi à remporter

Déjà sacré champion d'Espagne, le FC Barcelone peut encore espérer remporter la Coupe du Roi. Pour y parvenir, le Barça devra remporter la finale organisée le 25 mai prochain face à Valence. Si l'élimination en Ligue des Champions est encore difficile à digérer, le club doit toutefois aller de l'avant pour remporter ce titre. C'est en tout cas ce qui transparaît dans les propos tenus par Sergio Busquets : « Il nous reste l'opportunité de gagner un doublé et nous devons le remporter. [Pour cela], il faut essayer de cicatriser [...]. Ce n'est donc pas le moment de chercher un coupable ou une solution mais d'être uni. Nous le sommes depuis le premier match et nous le resterons jusqu'à la fin. » 

Sondage du moment :



Réagissez à cet article :