Ronald Koeman en conf. de presse avant #AtletiBarça : "Je suis fatigué de me défendre"

Publié le
Par Alyssa

Sur un siège ejectable, le technicien du FC Barcelone Ronald Koeman était présent en conférence de presse ce vendredi midi, avant d'affronter les Colchoneros de Diego Simeone au Metropolitano samedi soir (21h).


Koeman estime son effectif limité et déséquilibré


Tandis que le FC Barcelone traverse une profonde crise sportive en ce début de saison, Ronald Koeman est plus que jamais annoncé sur la sellette. 


La direction du club catalan serait même d’ores et déjà à la recherche de son successeur, Andrea Pirlo semblant se détacher dans cette optique depuis quelques heures.


Mais de son côté, Ronald Koeman se prépare encore à affronter l’Atlético de Madrid ce samedi soir en Liga. Une rencontre que ce dernier, encore suspendu, suivra des tribunes.


Et il ne cache pas qu’il ne traverse pas sa période la plus facile à vivre au FC Barcelone.


Blaugranas revient sur les questions auxquelles le Batave a répondu face à la presse ce vendredi midi.


UN DEPART EST-IL ENVISAGE ?


"Si je m’en vais ? Pour l’instant je reste."


COMMENT REDRESSER LA SITUATION ?


"L'équipe, telle qu'elle est aujourd'hui, sera la même dans trois mois. Les jeunes peuvent être récupérés. On parle toujours du système, mais ce n'est pas le système. Donc, si nous n'avons pas de vrais ailiers, nous devons chercher des arrières latéraux. Si j'ai de l'argent, j'ai encore Messi ici. Et j'aurais aussi d'autres joueurs pour jouer le meilleur système et dominer. Mais s'il n'y a pas d'ailiers et qu'ils entrent à l'intérieur... Il faut préparer le match avec ce qu'il y a."


UNE DEFAITE DEMAIN PEUT-ELLE AVOIR UN IMPACT SUR SON AVENIR ? DERNIER MATCH ?

"C’est une question à poser demain. Je ne suis pas le plus important, ce qui compte c’est l'équipe. Je suis ici par amour du club, je suis arrivé au moment où le club traversait une situation compliquée et elle semble l'être encore plus qu’au premier jour. Tout le monde à son propre opinion, mais pour moi ce qui compte le plus aujourd'hui ce sont mes joueurs et la préparation du match."


UNE RELATION A SENS UNIQUE AVEC JOAN LAPORTA ?


"Je ne vais pas répondre à cette question."


SON TRAVAIL


"C’est blessant de toujours devoir défendre mon travail. Les gens peuvent analyser la situation du club. Nous avons apporté des changements. Et nous avons proposé des changements au club. Il y a sûrement des gens qui pensent qu'il y a un manque de respect, des gens qui pensent qu'on devrait avoir le temps... J'aimerais parler un jour et bien parler de ce que je pense."


IL Y A-T-IL EU UN MANQUE DE RESPECT ?


"Si je ressens un manque de respect ? Il n'y a pas besoin de répondre. C'est normal. Vous (les journalistes) êtes très importants. Vous pouvez critiquer ou aider, mais il ne s'agit pas d'être bon ou mauvais. C'est la façon dont tu me traites."




LE MEILLEUR ET LE PIRE MOMENT EN TANT QU'ENTRAÎNEUR DU FC BARCELONE ?


"Je pense que mon meilleur moment en tant qu’entraîneur du FC Barcelone a été lorsque j’ai signe. Le pire moment ? Lorsque Messi a quitté le club."


COMMENT VA-T-IL ?


"Sincèrement, je pourrais aller mieux."


QUELLES SONT LES PRINCIPALES DIFFCULTEES ET CARENCES DE L'EQUIPE ?


"Il manque des choses dans l'effectif mais oui si on récupère les attaquants blessés on va avoir un effectif solide. L'équipe manque d'équilibre en ce moment, car il y a peu d'attaquants. Ansu revient mais il a besoin de temps. Nous sommes limités. Nous manquons de joueurs en un contre un avec de la vitesse. Si vous dribblez, il y a des déséquilibres et des choses se passent. Et vous créez des espaces. Et je l'ai déjà dit l'autre jour nous manquons aussi d'efficacité."


Vous aimerez aussi :

Sondage du moment :



Réagissez à cet article :