Rakitic : "Nous voulons continuer d'écrire l'histoire"

Publié le
Par Lenny

Ivan Rakitic va retrouver son ancienne équipe ce samedi en finale de la coupe du roi. A cette occasion, il a répondu aux questions des journalistes en conférence de presse.

"Si je dois me casser l'autre main pour gagner, je le ferais"

Les dernières confrontations face à Séville : "Chaque match est différent, il faut oublier les précédents matchs contre Séville en Liga, on peut les analyser, mais demain nous jouons une finale et tout est différent. Nous voulons continuer d'écrire l'histoire, encore plus quand on sait que l'on joue contre l'une des meilleures équipes de Liga."

Départ d'Iniesta : "Je ne rappelle pas qu'Iniesta ait dit qu'il part. Il est un grand ami et quoiqu'il fasse, je l'encouragerait dans sa décision, mais nous devons pas parler de ça tant qu'il n'a pas dévoilé sa décision. "

Le doublé : "Pour faire le doublé, il faut gagner un premier titre demain. Nous allons à Madrid (lieu de la finale) pour cela. Nous garderons la déception de Ligue des Champions, mais si nous terminons la saison avec deux titres, ce serait un grand succès. Il faut apprendre de ce qu'il s'est passé en C1."

Le repos forcé : "Je n'ai pas apprécié cette période de repos parce que je veux tout le temps jouer et j'ai dû aller à l'hôpital. Je ne veux pas manquer les entrainements, je n'aime pas manquer ne serait-ce qu'un exercice d'entrainement. Baisser légèrement le rythme peut m'avoir fait du bien, mais j'aurai préféré jouer ces deux matchs que j'ai manqués. Je suis nerveux quand je regarde les matchs à la maison. Grâce aux médecins, je suis de retour."

Match spécial : " Pour moi c'est un match spécial, j'ai parlé avec mes anciens coéquipiers. Je me sens sévillan et je m'identifie à la ville et si je n'étais pas au Barça, je souhaiterais qu'ils gagnent demain, mais maintenant pour moi la priorité c'est le Barça, ils le savent, si demain je dois me casser l'autre main pour gagner, je le ferais."

Vous aimerez aussi :

Sondage du moment :



Réagissez à cet article :