Ousmane Dembélé, exclu du groupe en Coupe du Roi contre Bilbao

Publié le
Par Blaugranas

Xavi n'a pas tenu compte des critiques de la presse au moment de faire son groupe pour affronter l'Athletic Bilbao ce soir en Coupe du Roi. Le champion du monde 2018 n'est pas présent et cette absence marque le début d'un bras de fer et le départ plus que probable du joueur.


Le torchon brûle entre le FC Barcelone et Ousmane Dembélé


"Nous sommes dans une situation complexe et difficile. Le club a décidé que s’il ne prolongeait pas, alors il faudrait prendre une décision. Ce n’est pas facile, mais on négocie avec son agent depuis maintenant cinq mois et on ne peut plus attendre. J’ai été très honnête avec Dembélé, ce n’est pas une décision facile, mais les intérêts du club passent avant tout", expliquait le technicien blaugrana à la veille du match.


Et Mundo Deportivo parlait alors d’un ultimatum final : sans réponse positive du clan Dembélé pour une prolongation, l'ailier français ne figurerait pas dans le groupe. Et son absence signifierait que le Barça a définitivement retiré son offre… En sommes-nous arrivés à ce point de non-retour ? Oui, à en croire les propos du directeur exécutif du club catalan.


"Nous comprenons que la décision de Dembélé est de ne pas continuer et notre décision lui a aussi été communiquée. On veut des joueurs engagés, et on lui a dit qu'il doit quitter le club le plus tôt possible", a confirmé Mateu Alemany.


Dembélé n'ira pas en tribunes


L'absence de Dembélé semble donc bel et bien confirmer la fin de l’histoire entre le joueur formé à Rennes et la formation barcelonaise, qu'il a rejoint en 2017 en provenance de Dortmund pour remplacer Neymar. Une porte de sortie va donc lui être trouvée, car il ne prendra pas place en tribunes jusqu’à la fin de son contrat, comme l'a répété Xavi jeudi.


"Nous n'envisageons pas de l’envoyer en tribunes. Soit il prolonge, soit nous lui cherchons une porte de sortie", a martelé l’entraîneur catalan. La seconde option a été choisie. Face aux demandes démesurées du clan Dembélé, le Barça a fait le choix de l’économie, et tentera donc d’obtenir une indemnité financière pour le Français cet hiver afin d’éviter de le voir partir gratuitement cet été.


À défaut des tribunes, l’ailier français restera donc dans son canapé à Barcelone, pendant que ses copains tenteront de battre le finaliste de la Supercoupe d’Espagne. Memphis, qui a ressenti une gêne à l’ischio-jambier à l’entraînement mercredi, est lui aussi absent du groupe. Luuk de Jong, sauveur du Barça face à Grenade, est lui suspendu. Bonne nouvelle en revanche, Martin Braithwaite fait son retour dans le groupe, lui qui n’a plus joué depuis le 29 août en raison d’une blessure au dos.


Deux équipes intéressées pour l'accueillir sous forme de prêt


Quid de son avenir alors ? Pour l'heure, la presse ibérique raconte que seules deux équipes se sont renseignées pour un éventuel prêt du joueur français, soit pour les six prochains mois qu'il reste de l'exercice en cours. C'est également l'objectif du FC Barcelone, à onze jours de la clôture du mercato hivernal.


Il semblerait que ces pistes le mènent à la Bundesliga en Allemagne. Reste désormais à voir si Ousmane et son agent sont favorables pour un transfert dans un championnat qu'il connait déjà. En tout cas, les prochains jours s'annoncent désormais plus que décisifs.





Réagissez à cet article :