Flash : Soirée cauchemardesque pour le FC Barcelone de Ronald Koeman à Lisbonne !

Publié le
Par Alyssa

En terre portugaise, le FC Barcelone s'est rapidement fait surprendre par son adversaire du jour. Les Blaugranas ont pris l'eau sur la pelouse de Benfica à l'Estádio da Luz de Lisbonne (0-3).


Retour à une défense à trois dans le XI initial


Le FC Barcelone se déplaçait à Lisbonne ce mercredi soir pour tenter de prendre ses premiers points dans cette campagne de Ligue des Champions.


Pour débuter le match, le technicien néerlandais alignait Piqué, Araujo et Garcia, un milieu à trois avec Pedri-Busquets-de Jong et utilisait Dest et Sergi Roberto en pistons. Devant, Memphis Depay venait accompagner Luuk de Jong.


Sur la sellette, l'entraîneur des Blaugranas, Ronald Koeman, avait ainsi opté pour un système plus défensif que d'ordinaire.


7 tirs du Barça mais 0 cadré en première période


Mais c’est pourtant la défense barcelonaise (et Eric Garcia) qui a failli dès la deuxième minute de jeu dans le premier acte. 


Les Catalans ont en effet encaissé l'ouverture du score par l'intermédiaire de Darwin Núñez alors que le coup d'envoi venait d'être donné (3e).


Battu d'entrée, le Barça a par la suite tenté de réagir et s'est procuré quelques opportunités par ses Néerlandais, mais Luuk de Jong a tout gâché au moment de frapper (11e) et Memphis Depay a manqué de réalisme (27e).

Frenkie de Jong avait sonné la révolte, très offensif, mais la sortie de Piqué (33e, remplacé par Gavi), déjà averti et un peu trop excité, a incité Ronald Koeman a faire reculer le milieu néerlandais.


De Jong partout devant... puis relégué en défense


En seulement 45 minutes, Frenkie de Jong - qui honorait son 100ème match sous le maillot blaugrana - a participé à cinq tirs (deux tentatives et trois passes décisives), égalant son meilleur record dans un match de C1 (cinq, deux et trois avec l'Ajax également contre Benfica en octobre 2018).


Après la sortie de Piqué, Frenkie de Jong est passé avant la pause au poste de défenseur central laissant sa place à Gavi au milieu de terrain, qui accompagnait Busquets et Pedri.


Une fin de match calamiteuse


En seconde période, suite à un sauvetage de Grimaldo (66e), le SLB doublait la mise par Rafa Silva (69). A terre, le club espagnol ne réagissait pas, et s'enfonçait un peu plus dans la crise.


A la 79e minute de jeu, une main de Dest venait offrir un penalty aux Portugais (et la balle du 3-0). Depuis les onze mètres, l'attaquant uruguayen Nuñez ouvrait parfaitement son pied droit et prenait Marc-André ter Stegen à contre-pied.


Quelques minutes plus tard, Eric Garcia venait retenir Gonçalo Ramos par la taille avant de l'envoyer au sol, ce qui, forcément, lui a valu un deuxième carton jaune (88e)...




Au coup de sifflet final, c'était donc un cinquième match sans succès sur la scène européenne pour les hommes de Ronald Koeman (4D, 1N), soit la pire série de l'histoire du club.


Pire encore, les Blaugranas n'ont pas cadré un tir lors des deux premières journées de cette phase de groupe.


Un bien triste bilan, à l'heure où les jours du Batave sur le banc du FC Barcelone sont plus que jamais comptés.

Vous aimerez aussi :

Sondage du moment :



Réagissez à cet article :