Flash : le Barça Roi d'Espagne !

Publié le
Par Alyssa

Le FC Barcelone remporte la 31e Copa del Rey de son histoire face à Bilbao. En seconde période, les Blaugranas se sont baladés contre les Basques. Griezmann, de Jong et Messi sont les buteurs d'une soirée historique.


Une premier trophée à rafler


Présent sur la dernière marche au terme d’un parcours compliqué, le club de la Catalogne visait son premier trophée de la saison contre une formation basque qui voulait de son côté s’éviter une nouvelle désillusion dans la compétition, après avoir perdu la finale de la Coupe du Roi 2020 contre la Real Sociedad (0-1). 


Troisième de la Liga à un point du Real Madrid et deux unités de l’Atlético de Madrid, le Barça de Ronald Koeman visait ainsi un rebond après une défaite dans le Clasico contre le Real Madrid (1-2), samedi dernier à Alfredo Di Stefano. 


Les Blaugranas rencontraient ce samedi soir un club qui figure à la dixième place. Le weekend dernier, les joueurs de Marcelino ont été tenus en échec par le Deportivo Alavés (0-0).


Le Barça en 3-5-2


Pour cette finale espagnole, FC Barcelone s'articulait dans un 3-5-2 avec Marc-André ter Stegen comme dernier rempart. Au coup d’envoi, Oscar Mingueza, Gerard Piqué et Clément Lenglet formaient la défense.


Sergio Busquets était pour sa part aligné comme sentinelle auprès de Frenkie de Jong et Pedri alors que les rôles de pistons étaient quant à eux assurés par Sergiño Dest et Jordi Alba. Enfin, Lionel Messi et Antoine Griezmann formaient la ligne offensive.



Bilbao résiste aux assauts du Barça


21h30 à Séville. Monsieur Juan Martínez Munuera sifflait le coup d’envoi de la grande finale entre le FC Barcelone et l’Athletic Bilbao avec à la clef un joli trophée. 


Les Catalans ont largement dominé le premier acte et ont monopolisé le ballon, à l’image de la frappe de Frenkie de Jong dès la cinquième minute de jeu. Le Néerlandais déclenchait une frappe croisée qui est venue mourir sur le poteau gauche d'Unai Simon (5e, 0-0).


Ou encore de la tentative de Sergiño Dest deux minutes plus tard (7e, 0-0) dont la frappe forte à ras de terre passait juste à droite des buts du portier de Bilbao.


Les occasions que Leo Messi s’est ensuite procuré à deux reprises (21 et 27e, 0-0) n’ont pas suffit pour permettre au Barça d’avoir une longueur d’avance avant la mi-temps.


Cependant, les hommes de Ronald Koeman ont manqué de tranchant durant les 45 premières minutes et ont regagné les vestiaires de l’Estadio Olímpico sans avoir trouvé la faille contre des Basques solidaires (46e, 0-0).



Les Culés déroulent en seconde période


Il ne fallait pas arriver en retard au coup d’envoi de la seconde mi-temps. Et les pop-corn, pour assister au spectacle qui allait suivre, étaient fortement conseillés. 


C’est Antoine Griezmann qui a eu le privilège d’ouvrir les score en faveur du FC Barcelone. Sur un centre de Frenkie de Jong, l’international tricolore propulsait la sphère au fond des filets (60e, 0-1). 


Dans la foulée, le milieu et passeur décisif néerlandais doublait la mise d’une tête plongeante (63e, 0-2). 


À la 68e, Leo Messi venait alourdir la marque en apportant sa pierre à l'édifice. Frenkie, encore et toujours là, trouvait le natif de Rosario sur la droite de la surface qui venait alors fixer Unai Nunez pour ensuite ajuster Unai Simón d'une frappe croisée (0-3). 


Mais le festival de buts côté blaugrana ne s’arrêtait pas là puisque Messi décidait de s’offrir un doublé. L’Argentin pouvait tout de même remercier le gardien basque, auteur d’une petite boulette. Mais l’essentiel se trouvait sur le tableau d’affichage : 0-4 pour les Catalans.


Avec cette victoire, le Barça remporte son premier titre de la saison. Il s'agit aussi du premier titre pour des joueurs comme Oscar Mingueza, Sergino Dest ou encore Pedri. C'est aussi le premier de l'ère Koeman.


Vous aimerez aussi :

Sondage du moment :



Réagissez à cet article :