Flash : le Barça gâche une nouvelle occasion en or dans la course au titre

Publié le
Par Alyssa

Le FC Barcelone recevait ce samedi après-midi les Colchoneros au Camp Nou pour le compte de la 35e journée de Liga. Les deux formations se sont quittées dos à dos (0-0).



Trois points en jeu, trois points précieux


Côté compo, Ronald Koeman, privé de banc, sortait avec son 3-5-2. On pouvait noter qu’un seul changement barcelonais par rapport à l'équipe qui a gagné à Valence dimanche dernier : Mingueza remplaçait Araujo au coup d’envoi dans la défense à trois tandis Griezmann épaulait Messi en attaque. Umtiti, Pjanic et Ousmane Dembélé débutaient sur le banc.


Dans cette partie importantissime dans la course au titre en Liga, le FC Barcelone et l'Atlético Madrid ont eu tour à tour l'opportunité de faire douter l'adversaire et de marquer en première période.


Ce sont les Colchoneros qui se sont procurés la première situation de cette rencontre alléchante. Parti du côté gauche, Lemar repiquait dans l'axe, entrait dans la surface pour venir frapper à ras de terre au premier poteau. Mais ter Stegen sauvait le siens par le biais d’un arrêt en deux temps (3e). Les pensionnaires du Wanda Metropolitano venaient remettre la pression sur ceux du Camp Nou sept minutes plus tard en se procurant un bon coup franc aux 20 mètres. Suárez enroulait une frappe du droit bien trop légère et plein axe et venait faciliter la tâche au gardien blaugrana (10e). Les supporters culés retenaient une troisième fois leur souffle lorsque Saúl est venu glisser un ballon sur la gauche de la surface à Hermoso, qui centrait fort devant le but vers Ángel Correa. Fort heureusement, Clément Lenglet réalisait un tacle salvateur (19e).


Il aura fallu attendre la demi-heure de jeu pour voir la première frappe du Barça. Antoine Griezmann se démarquait dans le dos de Stefan Savić, en rupture, et déclenchait de loin. Mais Jan Oblak se saisissait du ballon (29e). Sonné après un choc aérien avec Stefan Savić dans l'entrejeu, Sergio Busquets était ensuite contraint de céder sa place au jeune Ilaix Moriba (31e).


Ter Stegen sauve les meubles


Dix minutes avant la pause, l’Atlético poussait et se procurait de belles occasions. Mais le FC Barcelone pouvait encore compter sur son gardien, auteur de deux arrêts décisifs face à Yannick Ferreira Carrasco (34e) puis l’ancien blaugrana Luis Suárez (35e). Rebelotte deux minutes plus tard. Ouf.


Les Culés ne sont ensuite pas passés loin de prendre l’avantage avant la mi-temps lorsque Leo Messi, auteur d’un joli slalom frappait au but à l'entrée de la surface de réparation. Jan Oblak déviait en corner (41e). A la pause, le Barça avait le ballon (65% de possession) mais les deux formations de Liga étaient dos à dos.



But hors-jeu de Ronald Araújo


Au retour des vestiaires, un bon coup franc pour le Barça lançait la seconde période. Le centre de Messi était parfaitement dosé pour Araujo, mais Lenglet passait devant lui et déviait maladroitement de la tête (46e). Tandis qu'à l'heure de jeu, Moriba était tout proche d'ouvrir la marque (62e).


A la 71e minute de jeu, Lionel Messi rentrait pied droit depuis la gauche et déposait un centre sur la tête d'Araújo qui trouvait le chemin des filets. Mais le jeune prodige culé était bel et bien hors-jeu (71e). Dembélé ratait ensuite une occasion en or d’ouvrir le score à cinq minutes de la fin. Mais l’international français n’est pas parvenu pas à rabattre son coup de casque à bout portant (85e). Un nouveau coup franc de Leo Messi nous laissait croire que le Barça avait encore une chance de s’imposer face aux Colchoneros. Mais le tir de la Pulga passait au-dessus (89e).


Score final 0-0, le FC Barcelone paye son manque d'audace pendant que le rival madrilène, le Real Madrid, se frotte les mains...


Vous aimerez aussi :

Sondage du moment :



Réagissez à cet article :