Flash : Des Blaugranas impuissants laissent le Real Madrid s'imposer dans le Clásico

Publié le
Par Blaugranas

Le FC Barcelone s'incline 1-2 dans ce 246e Clásico de l'histoire. La réduction du score de Sergio Agüero en toute fin de match a seulement sauvé l'honneur du pâle Barça.


Une première période pauvre en intensité et en occasions


Un 246e Clásico à la saveur particulière en l'absence de Lionel Messi, sextuple vainqueur du Ballon d'Or et parti au Paris Saint-Germain lors du dernier mercato estival.


Pourtant on pouvait penser que tous les ingrédients étaient réunis ce dimanche après-midi au Camp Nou : un beau ciel bleu ensoleillé qui veillait sur le Camp Nou, un stade plein qui déployait un sublime tifo à l’entrée des joueurs, accompagné par le mythique hymne "El Cant del Barça" que chaque fans culés chantaient de vive voix pour encourager les leurs pour la réception du rival madrilène.


Et les Blaugranas, septièmes au coup d'envoi, avaient l'occasion de signer un grand coup en s'imposant face à leurs rivaux historiques.


Mais la réalité du terrain était tout autre. Très fermée pendant les vingt premières minutes, la rencontre s'est animée grâce aux Madrilènes, notamment par Vinícius Jr, lancé consécutivement par Toni Kroos (21e) puis Karim Benzema (24e). 


Côté Barça, Sergiño Dest a ensuite manqué une occasion énorme (26e), avant que David Alaba ne trouve la faille pour le Real peu après la demi-heure de jeu (32e).


Les hommes de Ronald Koeman rentraient au vestiaire menés au score, d'un petit but.




Au buzzer, Sergio Agüero réduit l’écart


Au retour des vestiaires, malgré l'entrée de Coutinho, les coéquipiers de Piqué subissaient encore globalement la pression madrilène, à l'image de ces deux frappes dangereuses de Benzema (62e, 72e).


Jamais en mesure de renverser le bloc défensif de la Casa Blanca, le Barça craquait finalement une seconde fois sur contre éclair conclu par Vazquez (90+3e).


Dans les derniers instants du temps additionnel, Sergio Agüero venait réduire le score, même si cela n’était plus suffisant. Sergiño Dest battait Mendy à la course à droite et centrait devant le but. David Alaba glissait, et el Kun déviait derrière lui à bout portant (90+7e).


Malgré cette réduction du score de l'international argentin dans les ultimes secondes, le Barça, qui est 8ème, s'inclinait d'une courte tête dans un Clásico qui ne restera pas dans les annales du football !

Vous aimerez aussi :

Sondage du moment :



Réagissez à cet article :