Fabián Ruiz prévient le Barça : "On rêve d'aller loin"

Publié le
Par Blaugranas

Dans un entretien accordé à l'UEFA et dans des propos rapportés par Tuttosport, l'international espagnol n'a pas tari d'éloges sur Xavi, avant d'abord le choc face aux Blaugranas jeudi soir en Europa League.


Xavi encensé, les Culés prévenus


"Pour moi, Xavi était l'un de ces joueurs à suivre dans tout ce qu'il faisait, pour la facilité avec laquelle il mettait en place le jeu et comment avec une seule passe il contournait la défense. J'ai essayé d'apprendre un peu de lui, je sais que c'est très difficile de jouer comme lui, je ne pense pas qu'il y en ait un autre comme lui, mais j'essaie de m'inspirer des qualités de chaque joueur que je vois et de les amener sur le terrain" a-t-il lancé. 


Il a ensuite évoqué le match à venir contre les Blaugranas : "On sait que maintenant on va affronter une équipe de haut niveau comme Barcelone, mais on rêve d'aller loin, le plus loin possible dans cette compétition parce que pour nous c'est très important et parce qu'en même temps c'est un beau challenge. Nous avons une bonne équipe, nous jouons bien et nous pensons pouvoir les affronter au même niveau. On sait qu'ils ont de grands joueurs, même si cette saison n'est pas comme toutes les autres pour eux, mais ils sortent d'une bonne période, ils se sont renforcés avec le marché des transferts d'hiver en prenant des joueurs forts qui pourront encore plus les aider. On sait que ça va être difficile de passer le tour, il va falloir rester concentré pendant 180 minutes ou aussi longtemps que ça le sera et on espère qu'au final la balance penchera en notre faveur" a-t-il conclu.


Le Barça vise la coupe manquante


Barcelone a remporté tellement de trophées au cours de ses 122 ans d'histoire que son armoire à trophées a fait place depuis longtemps à une salle dédiée. Mais la Coupe UEFA/Europa League ne figure pas derrière ses vitrines. Les Catalans sont quadruples demi-finalistes, mais le dernier carré semble encore bien loin après avoir hérité du Napoli pour un choc qui nous rappelle un Argentin légendaire : Diego Armando Maradona. Diego a porté la tunique blaugrana entre 1982 et 1984 avant de partir pour Naples et de marquer l'Histoire du club en remportant, entre autres, la Coupe UEFA. Le match retour aura lieu dans un stade qui porte désormais son nom.


Mais le club entraîné par Xavi n'est pas le seul poids lourd européen engagé en barrages. Seulement huit des 16 formations présentes à ce tour n'ont jamais remporté un titre européen majeur : Atalanta, Braga, Dinamo Zagreb, Leipzig, Olympiacos, Real Betis, Real Sociedad et Sheriff. Les huit autres comptent à elles toutes huit C1, sept C2, dix C3 et neuf Super Coupes de l'UEFA.



Réagissez à cet article :