Douche froide au Camp Nou : le Barça se saborde contre Grenade

Publié le
Par Alyssa

Incroyable retournement de situation au Camp Nou, où à la manière du PSG face à Manchester City, le Barça s'est fait reprendre par Grenade après avoir dominé le premier acte. Messi avait lancé les Blaugranas, mais les errements défensifs de Mingueza et Piqué auront condamné Barcelone, face à Machis et Molina. Koeman a été expulsé.


Le fauteuil de leader en jeu


Nous assistions ce jeudi soir à un match extrêmement important dans la lutte pour le titre. Après le nul du Real Madrid et la défaite de l'Atlético de Madrid le week-end dernier, le Barça avait une occasion en or de prendre les commandes de la Liga en cas de succès, à neuf jours de recevoir les Colchoneros. Inespéré il y a encore quelques semaines.


Sept joueurs titulaires formés à la Masia côté Barça


Pour cette rencontre, Dembélé débutait sur le banc, Braitwhaite était absent tandis que Samuel Umtiti était titulaire pour la première fois depuis le 6 mars. Et pour la petite anecdote, seuls André ter Stegen, Samuel Umtiti, Frenkie de Jong et Antoine Griezmann n’étaient pas issus de la Masia, au coup d'envoi du match.



Une première mi-temps rassurante


C’est Lionel Messi qui lançait les hostilités dans un Camp Nou qui sonnait toujours creux en raison de la pandémie de Covid-19. Rapidement, un Barça patient, dominateur et appliqué a imposé son jeu. 


Et puis, à la 23ème minute de jeu, le duo Messi-Griezmann a étincelé. Après une récupération de Moriba, le Barça relançait une phase de possession. Messi accélérait le rythme en s'appuyant sur Griezmann, qui lui remettait dans le timing parfait. Dans une position excentrée dans la surface, l'Argentin trouvait alors le petit filet opposé d'une frappe clinique (1-0).


Quelques minutes plus tard, l’international argentin avait le but du doublé, mais son pied gauche s’ouvrait un peu trop face à Escandell (36e).


Les Culés prennent l’eau en seconde période


Douche froide au retour des vestiaires, voire même glaciale. A l’heure de jeu, alors que le Barça menait toujours au score, Samuel Umtiti se faisait avoir par Luis Suarez, qui ouvrait dans la profondeur, Oscar Mingueza se loupait, Sergi Roberto était largué à la course et Darwin Machis s'en allait battre Ter Stegen pour le but du 1-1 (63e). 


Trois minutes après l’égalisation des Andalous, Ronald Koeman voyait rouge. Le technicien néerlandaise qui a certainement eu quelques mots avec le quatrième arbitre, écopait d’un carton rouge et filait prendre place en tribunes, donnant ainsi ses consignes à son adjoint... par téléphone.



Laissé complètement seul par Piqué et Umtiti, Molina reprenait à la 79ème minute de jeu de la tête un centre venu de la gauche et donnait l'avantage à Grenade (1-2). Echec et mat.


Les dix minutes restantes n'ont pas permis aux Blaugranas de recoller au score. Un dernier coup-franc tiré par Leo Messi venait mettre un peu d'espoir dans les cœurs blaugranas, mais Piqué était trop court de la tête.


Au coup de sifflet final de cette triste désillusion le FC Barcelone reste troisième, derrière l'Atlético de Madrid, toujours leader. Les Culés n'auront plus le droit à l'erreur dans ce sprint final tandis que cette sale soirée dans l'optique du titre est à oublier.

Vous aimerez aussi :

Sondage du moment :



Réagissez à cet article :