Les quatre nouveaux petits "chouchous" de Ronald Koeman

Publié le
Par Alyssa

Lors de sa conférence de presse de présentation, l'entraîneur du FC Barcelone Ronald Koeman avait été clair : « C'est le moment de donner la chance aux jeunes qui le méritent. Nous n'avons pas peur. Il faut trouver un équilibre entre expérience et intensité ».


Mission accomplie par l'ancien sélectionneur des Pays-Bas : malgré un conflit avec Riqui Puig en début de saison passée, il aura réussi à faire entrer dans la rotation plusieurs joueurs formés à La Masia, notamment Ilaix Moriba et Oscar Mingueza ou encore Pedri ont pu profiter de cette volonté de rajeunir l'effectif. L'international Espoirs espagnol Ansu Fati aurait pu lui aussi continuer son éclosion, mais une blessure au genou l'éloigne depui de longs mois des terrains.


Pour cette préparation estivale plus étoffée que la précédente, Ronald Koeman veut donner l'occasion à une nouvelle génération, qui défendait jusqu'alors les couleurs bleu et grenat, mais avec la réserve, pensionnaire de troisième division espagnole. Entre Gavi, Yusuf Demir, Nico Gonzalez et Alejandro Balde, La Masia pourrait grappiller du temps de jeu durant ces rencontres amicales... voire plus.


Balde, une jeune pépite qui plaît en interne


Membre de l'équipe du Barça B la saison dernière, Álex Balde a évolué au poste de latéral gauche, disputant 16 matchs au total, dont 11 en tant que titulaire. Ses bonnes performances avec le Barça B l'ont amené à s'entraîner avec l'équipe première et mercredi dernier, il a fait ses débuts contre le Nàstic Tarragone lors du premier match amical de pré-saison des troupes de Ronald Koeman (4-0).


Alejandro Balde, ou Álex Balde, a récemment trouvé un accord avec le FC Barcelone pour le renouvellement de son contrat. Il est désormais lié au Barça jusqu'au 30 juin 2024. Le plus fou étant la clause de résiliation du défenseur de 17 ans qui atteint 500 millions d'euros. On se souvient que le PSG n'avait pas tremblé au moment de débourser 222 millions d'euros pour payer la clause de Neymar, à Barcelone, en 2017. Le Barça prend désormais les devants.


Si Balde répond aux attentes en cette pré-saison, le club catalan espère qu'il pourra alterner entre l'équipe B et l'équipe première, le jeune étant prêt à avoir des opportunités lorsque Jordi Alba se reposera.





Nico, présenté comme l'héritier de Sergio Busquets


Nico Gonzalez est l’un des espoirs de la Masia. Titulaire indiscutable avec la réserve des Culés, l’ex international espagnol des moins de 17 ans (3 sélections) devrait être intégré à l’équipe première dans les prochains mois. Le jeune joueur est arrivé au Barça à l'âge de 11 ans en provenance de Montañeros, après avoir tapé dans l'œil des recruteurs blaugrana lors d'un match amical disputé en Galice.


Depuis, sa progression a été spectaculaire. Milieu à l'ADN Barça, il a brillé au sein des U12 de Marcel Sans, avec qui il a été sacré champion de la Liga 2013-14. Il a ensuite remporté la Liga en U14 (2015-16), U16 (2016-17 et 2017-18) et U19 (2019-20).


Il a débuté avec le Barça B à l'âge de 17 ans, sous les ordres de García Pimienta lors du dernier match de la saison 2018-19 sur la pelouse de Castellón. En 2019-20, il est titulaire lors des 6 rencontres de l'UEFA Youth League et il est convoqué pour les playoffs pour la montée en 2nde Division. En U19, il a joué 18 matches et marqué 3 buts. 


Cette saison, il a été un cadre du Barça B, qui a accédé à la Première RFEF et s'est qualifié pour les playoffs de la 2nde Division. Il a disputé 23 matches, dont 16 en tant que titulaire. Le milieu blaugrana a donc tout naturellement prolongé son bail jusqu'au 30 juin 2024 et sa clause libératoire s'élève à 500 millions d'euros.




Yusuf Demir, un milieu offensif doté d'un potentiel impressionnant


Le Barça a officialisé vendredi dernier l'arrivée de Yusuf Demir, talentueux gaucher de 18 ans, qui évoluera dans un premier temps avec l’équipe B en troisième division espagnole.


"Pendant huit ans, j'ai pu tout apprendre et me développer au Rapid. C'est l'une des raisons pour lesquelles j'ai prolongé mon contrat d'un an. Je suis incroyablement reconnaissant envers chaque superviseur, chaque joueur et tout le monde", s’est réjoui l’intéressé dans des propos relayés par le site 90 minutes.


"Avec le transfert au FC Barcelone, c’est un immense rêve d'enfant qui devient réalité. Je vais rejoindre mon club préféré et le plus grand club du monde. Je suis venu au Rapid quand j'étais un petit enfant avec de grands rêves et je suis maintenant un garçon incroyablement reconnaissant."


Plus jeune joueur du Rapid lancé en championnat, le milieu offensif autrichien fait partie des grands espoirs de sa génération. Titulaire en 2020-2021 avec le Rapid Vienne, Yusuf Demir a inscrit 9 buts et délivré 3 passes décisives en 32 apparitions toutes compétitions confondues.


Une saison couronnée par une première sélection avec l'Autriche, face au Iles Féroé, en mars dernier lors des éliminatoires du Mondial 2022. Jugé comme très prometteur, le néo-international n’a toutefois pas été retenu pour disputer l’Euro 2021 avec la sélection autrichienne.


C’est désormais en Catalogne qu’il développera son potentiel. Du côté des dirigeants du Barça, on espère avoir signé un pari gagnant avec une recrue porteuse d'espoirs.





Gavi, un milieu de terrain imprévisible


Originaire de Los Palacios y Villafranca, village de Jesus Navas et Fabian Ruiz, Pablo Martin Paez Gavira découvre son amour pour le football au club local de La Liara Balompié, mais c'est au centre de formation du Real Betis qu'il peut montrer l'étendu de son talent entre 2012 et 2014.


Une saison stratosphérique de 96 buts avec les benjamins du club sévillan attire l'œil des grandes écuries espagnoles : Villarreal, le Real Madrid, l'Atlético de Madrid et de toute évidence le FC Barcelone. Mais son arrivée en Catalogne coïncide avec l'affaire des recrutements de mineurs : Gavi ne pourra pas porter le maillot blaugrana avant janvier 2016.


Malgré sa signature après la levée de la sanction, les choses ne s'arrangent pas pour l'Andalou : fracture du nez lors d'un tournoi amical face au rival, l'Espanyol, et absence des terrains d'un mois. Néanmoins, connu pour sa ténacité, une qualité qu'il possède dans la vie et sur le terrain, Gavi ne se laisse pas abattre par tant d'embûches pour sa jeune carrière.


Il fait partie d'une équipe invaincue coachée par Marc Serra (28 matchs, 28 victoires) qui remporte logiquement le championnat d'Espagne des poussins. Quelques mois plus tard, il fait partie des 12 jeunes à porter le maillot blaugrana lors du prestigieux tournoi LaLiga Promises, rassemblant les plus grands espoirs des clubs espagnols.


À seulement 15 ans, Gavi est promu en Juvenil A (U19) du FC Barcelone, là aussi une référence dans sa catégorie. Un joyau de la prometteuse génération 2004, composée d'Ilias Akhomach, Diego Almeida ou Arnau Casas, pour ne citer qu'eux. Pour décrire son profil, les observateurs du club catalan le rapprochent souvent à un autre jeune milieu issu de La Masia : Riqui Puig.


Un joueur à vocation offensive, qui peut évoluer en tant que meneur de jeu et milieu relayeur. Sa maîtrise technique balle au pied bien au-dessus de la moyenne lui permet de se sortir aisément de pressings adverses. Le milieu de terrain est également ambidextre, ce qui facilite sa capacité à apporter le danger dans le camp adverse, quelle que soit sa position sur le terrain, et reste précieux dans les pressings à la perte de balle.


Si Gavi a prolongé son aventure l'an passé dans le centre de formation, il n'a pas encore signé de premier contrat professionnel et plusieurs grandes écuries européennes sont sur le coup : le Paris Saint-Germain (qui a déjà signé Xavi Simons, proche de Gavi), Manchester City ou encore l'AS Monaco auraient un œil sur sa situation contractuelle.


En attendant, avec un peu plus d'une heure de jeu cumulée face au Nàstic et à Girona, Gavi a réussi à dérouler sa palette technique : ses performances ont non seulement surpris les supporters catalans, mais aussi son propre entraîneur, Ronald Koeman.


Selon les informations de Sport, le tacticien néerlandais aimerait d'ailleurs compter sur lui lors de cette présaison, et n'écarterait pas l'idée de l'intégrer dans ses plans pour la saison à venir.


Vous aimerez aussi :

Sondage du moment :



Réagissez à cet article :