Cinq chemins différents, mais le Camp Nou comme unique destination

Publié le
Par Blaugranas

À l’occasion des fêtes de fin d’année, Mundo Deportivo a réalisé un reportage sur les jeunes joueurs du FC Barcelone : Eric García, Gavi, Nico González, Ansu Fati et Pedri González.


ANSU FATI : Le bon élève de La Masia, héritier du numéro 10


Le numéro 10 azulgrana suite au départ de Messi. Un défi incroyable pour Ansu Fati, qui a toujours eu pour habitude de jouer avec une pression particulière sur les épaules, celle de porter ses équipes. C’est en effet une situation qu’il a déjà connue lorsqu’il est arrivé au centre de formation du Barça, en provenance du FC Séville, en 2012. Depuis son arrivée à Barcelone, le natif de Bissau a toujours été surclassé. Lorsqu’il évoluait dans les catégories inférieures du club blaugrana, Ansu a dû surmonter une grave blessure, alors qu’il n’avait que 16 ans. Par la suite, avec les A, Valverde l’a fait débuter le 25 août 2019 face au Betis Séville. Depuis ce jour, il n’a jamais quitté les rangs de l’équipe première. Toujours face aux Verdiblancos, Ansu Fati s’était de nouveau blessé l’année passée, le 7 novembre 2020 précisément. Un an plus tard, il refoulait le rectangle vert et s’offrait même un but pour son retour. Le Barcelonismo l’attend les bras ouverts en janvier, lui qui rêve de devenir la nouvelle référence offensive du FC Barcelone.


Son souhait pour 2022 : "Une année remplie de bonheur et avec la santé au rendez-vous. Joyeuses fêtes à tous les Culés".


PEDRI : Le meilleur jeune d’Europe, récompensé en 2021


Le FC Barcelone n’a pas tardé et n’est pas passé par quatre chemins pour incorporer l’un des meilleurs jeunes milieux de terrain du monde à l’heure actuelle. Lors de l’été 2019, alors que Pedri évoluait à Las Palmas - sa ville d’origine - José Mari Bakero était présent dans les tribunes du Villamarín. Rapidement, la copie rendue par Pedri n’est pas passée inaperçue à ses yeux, et ce dernier a poussé pour que le board barcelonais se penche sur son profil de plus près. Ramon Planes avait alors donné son feu vert pour l’enrôler, et le FCB avait déboursé la modique somme de cinq millions d’euros pour s’attacher ses services à l’époque. Fraichement débarqué en 2020 en Catalogne pour faire la pré-saison avec l'équipe première, Pedri a rapidement convaincu Ronald Koeman. Il s'est par la suite installé dans l'effectif catalan et a pulverisé les records de précocité, jusqu'à devenir l'un des meilleurs jeunes à son poste en Europe, voire dans le monde.


Son souhait pour 2022 : "Mon principal souhait est de faire ce que j’aime le plus au monde : jouer au football et porter le maillot du Barça. Mais aussi que se termine ce cauchemar de la Covid et que les habitants de La Palma puissent vivre de nouveau normalement, après des mois difficiles".



GAVI : 17 ans et déjà tout d'un grand


Gavi est le joueur le plus jeune de l'histoire du ballon à avoir fait ses grands débuts avec la Sélection Espagnole, soit le quatrième à atteindre ce record avec le Barça. Pablo Páez Gavira les bats tous. Du haut de ses 17 ans et 63 jours, il a déjà atteint les sommets. Au Barça B, tout le monde était convaincu de son potentiel et voyait en lui un joueur différent, mais personne ne misait une pièce sur son ascension, qui a été fulgurante. Gavi est arrivé au FC Barcelone alors qu'il n'avait que 11 ans, en provenance du Betis, où Roura et Altimira l'avait repéré. A Barcelone, il est passé par quasiment toutes les catégories, jusqu'à l'équipe première. Ceux qui le connaissent le décrivent comme un "obsédé du fútbol". MD rapporte que ses proches sont unanimes pour dire et affirmer qu'il vit pour le ballon.


Son souhait pour 2022 : "Je souhaite que tout le monde soit en bonne santé en 2022 et j’aimerais encore grandir et progresser avec le Barça et la Sélection".


ERIC GARCIA : Un año esperando en Manchester para firmar


Eric Garcia a toujours eu l'habitude d'être capitaine sur le rectangle vert. Personne n'a jamais douté de son leadership, son football et son intelligence balle aux pieds, ce qui l'a mené jusqu'au FC Barcelone. En 2017, il avait par ailleurs conquit Manchester City sous les ordres de Pep Guardiola. Mais en 2020, Eric a décidé de revenir au Barça pour pouvoir joueur avec l'équipe première. L'international espagnol a dû s'armer de patience avant de pouvoir parapher un contrat avec les Blaugranas, pour enfin porter la tunique qu'il rêvait tant.


Son souhait pour 2022 : "Que la santé soit au rendez-vous pour tout le monde et que je puisse remporter mon premier titre en tant que blaugrana".


NICO : La relève de Fran est assurée


En plus d'avoir le privilège et l'honneur d'être le fils de Fran González, capitaine del Superdepor, la passion du football l'a habité dès ses six ans. Nico González a débuté avec Montañeros avant de signer en faveur du Barça. "Le premier jour où il allait s'entraîner avec le Barça, j'ai pleuré tout au long du trajet", avait expliqué le joueur dans un entretien accordé à Mundo Deportivo. Le FC Barcelone le supervisait depuis deux ans, notamment lors de divers tournois. En 2013, alors qu'il n'avait qu'onze ans, il a rejoint les Culés. Nico est un milieu de terrain moderne qui a déjà tout d'un grand. Pour le moment, il a inscrit deux buts et délivré une passe décisive avec les A.


Son souhait pour 2022 : "Mon souhait principal est que ce cauchemar avec la pandémie cesse. Ensuite, j'aimerais ne pas subir de nouvelles blessures, et profiter avec l'équipe première du FC Barcelone. Nous avons terminé l'année 2021 sur une bonne note et je suis convaincu que nous allons offrir une belle année 2022 à nos supporters. Ils le méritent".





Réagissez à cet article :