Le Barça Fem poursuit l'affaire Geyse

Publié le
Par Clément
Le Barça Fem poursuit l'affaire Geyse

Le Barça soutient qu'il existe des vices de forme qui annuleraient l'alignement indu de Geyse Ferreira dans le match joué le 10 janvier 2023 contre le CDF Osasuna Femenino.

Après la décision du Tribunal administratif du sport espagnol (TAD), le Barça n'a plus de recours sportif et devra s'adresser aux tribunaux ordinaires. Bien que les quarts de finale de la Copa de la Reina aient déjà été joués, le FC Barcelone souhaite allé plus loin dans l'affaire Geyse. 

Le Barça Fem tente toujours d'annuler son expulsion


L'équipe de Jonathan Giráldez a reçu vendredi dernier une notification du TAD indiquant que le dernier appel avait été rejeté. Il s'agit du troisième tribunal à rejeter les appels du Barça pour l'alignement incorrect de la joueuse brésilienne lors du match des huitièmes de finale de la Copa de la Reina contre Osasuna, que l'équipe avait remporté avec un cinglant 0-9.

Le club blaugrana ne veut pas s'arrêter là et continue de considérer qu'il existe des vices de procédure qui annuleraient l'alignement illicite. Pour information, ce n'est pas la première fois que le FC Barcelone obtient gain de cause devant les tribunaux. La dernière fois, il s'agissait de l'enregistrement de Gavi en tant que joueur de l'équipe première, un enregistrement qui avait été au préalable refusé par LaLiga.

Dans le cas de Geyse, les Blaugranas affirment que la sanction n'est pas apparue sur le site de la Real Federación Española de Fútbol (RFEF). La Brésilienne avait été expulsée lors d'un match de Copa de la Reina la saison passée, alors qu'elle jouait pour le Madrid CFF dans un match contre le Sporting Huelva. L'équipe madrilène ayant été éliminée, la sanction est restée en suspens pour la Copa de la Reina cette saison.

Le Comité de compétition et le Comité d'appel avaient précédemment rejeté les argumentations présentées par le Barça pour tenter de faire annuler son expulsion de la compétition. Une exclusion qu'Osasuna a formellement demandé à la RFEF après les barrages. Affaire à suivre...

/***** Pub Adsense Alassane Kone *****/


Réagissez à cet article :