Guardiola : "Messi était mon Michael Jordan"

Publié le
Par Blaugranas

La réunification entre Pep et Messi semblait inévitable l'été dernier, mais l'Argentin a signé au Paris SG. Pourtant, l'entraîneur catalan est toujours plein d'admiration pour l'ancien buteur de Barcelone et l'a comparé à un certain Michael Jordan.


Pep, un grand admirateur de Messi


Comparant son ancien protégé à un homme souvent désigné comme le plus grand joueur de basket de tous les temps, Guardiola a déclaré à Olé : "Que signifie Messi ? Tout, tout, Messi est comme Michael Jordan. C'est comme quand Phil Jackson pouvait ressentir ce sentiment que tout coulait et qu'il n'y avait aucun problème. Je lui dois une bonne bouteille de vin pour le remercier des contrats qu'il m'a permis de signer !"


"Nous avions un groupe incroyable de joueurs qui l'ont aidé lorsque nous étions ensemble à Barcelone pendant ces quatre années. Il y avait beaucoup de stars au bon moment et au bon âge pour tout le monde, avec Xavi, Carles Puyol et Andres Iniesta aussi. Il y avait une alchimie unique. Sans Messi, nous aurions quand même gagné. Mais, aurions-nous gagné autant ? Non, impossible."


Jordan, largement considéré comme le plus grand joueur de basket-ball de tous les temps, a mené les Chicago Bulls à six championnats de la NBA, tandis que Messi a presque dirigé seul le FC Barcelone à certains moments.


Un moindre réussite dans la capitale française




Alors que Guardiola poursuit sa carrière d'entraîneur avec Manchester City, beaucoup pensent que le temps de Messi au sommet du football touche à sa fin. Depuis qu'il a quitté le FC Barcelone pour le PSG cet été, l'attaquant n'a pas réussi à reproduire le type de forme qui a permis aux Blaugranas de remporter d'innombrables trophées pendant son séjour au Camp Nou.


En effet, l'Argentin n'a pas été d'une grande utilité pour l'équipe française, qui a été éliminée de la Ligue des Champions mercredi, après que Karim Benzema ait réussi un triplé qui a qualifié le Real Madrid pour le stade suivant.




Réagissez à cet article :