Frenkie de Jong : "Les données m'ont aidé à progresser en tant que joueur"

Publié le
Par Blaugranas

L'international milieu néerlandais du FC Barcelone Frenkie de Jong a participé au Sports Congress Tomorrow 2021 pour expliquer l'importance des bases de données pour les joueurs de football professionnels.


Frenkie de Jong invité au Sports Tomorrow Congress FCB


Frenkie de Jong était l'un des sportifs de haut niveau invité ce jeudi 11 novembre au Sports Tomorrow Congress 2021. Le joueur s'est entretenu avec la responsable de Science et Data Analytics de l'Ajax, Vosse de Boode.


Frenkie de Jong a commencé son discours en livrant une anecdote sur ses débuts dans les rangs de l'Ajax Amsterdam, où il avait été la cible de commentaires le qualifiant de joueur technique, mais beaucoup trop lent, et avec une condition physique peu élogieuse. Aux Pays-Bas, le milieu néerlandais était allé jusqu'à aller se renseigner concernant ses propres statistiques, notamment en ce qui concerne sa vitesse.


"Je voulais savoir si j'étais assez rapide. Le fait de connaître mes statistiques m'a redonné confiance en moi. Les gens disaient et racontaient que je n'étais pas assez rapide, mais les données démontraient le contraire, et cela m'a rassuré, j'ai été plus confiant par la suite."


Depuis ce jour, le joueur du FC Barcelone ne quitte pas des yeux ses stats, et s'en sert également pour se "comparer" avec ses coéquipiers, mais également ses rivaux. Aujourd'hui, les données font partie du football et sont sans arrêt analysées et scrutées dans les moindres détails, que ce soit pour les buts marqués, les passes décisives délivrées, les buts encaissés...


"Je ne suis pas un joueur qui se démarque par rapport au nombre de buts marqués, ou de passes décisives, et parfois on se charrie sur ça avec mes coéquipiers. Mais un jour, à l'Ajax, on nous a présenté des données tactiques et j'ai été surpris de voir les phases de construction qui se convertissent en but [...]. Avec de telles données, mes coéquipiers ne pouvaient plus de moquer de moi", a ajouté De Jong.


Son intérêt pour le "Big Data" le laisse penser que tous les joueurs devraient pouvoir avoir accès à une application sur laquelle les informations - physique, tactique et technique - sont regroupées, afin que chaque joueur professionnel puisse les consulter lorsqu'il en a besoin ou envie.

"Il y a des joueurs qui n'y prêtent pas plus attention, mais dans mon cas, je pense que les données sont des éléments qui t'aident à t'améliorer. Après les matches et certains entraînements, je demande quels sont mes stats pour voir si cela correspond aux bonnes sensations que j'ai eu. C'est bien d'avoir cette information à disposition, cela te permet d'avoir des chiffres sur ton travail", a expliqué le néerlandais.

Dans le monde du football, le Big Data n'est pas seulement utile aux joueurs et techniciens pour évaluer leur rendement personnel, il l'est aussi pour prolonger des contrats ou décider dans quels clubs et/ou championnats un joueur ou entraîneur pourrait être le plus adapté.

Ce fut notamment le cas du joueur Kevin de Bruyne. Le joueur belge, sans agent, avait fait appel à une équipe du Big Data afin de calculer sa valeur marchande, avant de pouvoir entamer les négociations avec Manchester City pour sa prolongation.

Frenkie de Jong a par ailleurs reconnu, avant de conclure, avoir employé une méthode similaire afin de s'engager en faveur du Barça.


Vous aimerez aussi :

Sondage du moment :



Réagissez à cet article :