Darder recommande à Umtiti de quitter le Barça

Publié le
Par Blaugranas

Le joueur de l'Espanyol Barcelone s'est confié ce vendredi sur la situation du défenseur central blaugrana, Samuel Umtiti. Le Marocain et le Français ont joué ensemble en France, sous les couleurs de l'OL, pendant une saison.


Un conseil




A deux jours du derby face au FC Barcelone, Sergi Darder a accordé une interview au média ESPN. Un entretien au cours duquel, le joueur de 28 ans est venu sur Samuel Umtiti, joueur avec lequel il a évolué dans les rangs de l'Olympique de Lyon durant la saison 2015-16. Les deux hommes, désormais au FC Barcelone et au RCD Espanyol respectivement, maintiennent toujours une bonne relation amicale. De ce fait, ce dernier a publiquement recommandé à Umtiti de changer d'air.


"Il traverse une période difficile. Les gens voient le joueur qui a rencontré et eu des problèmes lors de ces deux dernières années, mais j'ai des amis à Barcelone et ils me disent qu'ils le voient s'entraîner et qu'il a retrouver le niveau qu'il a connu avant ses blessures. Le problème c'est que lorsque l'on te colle une étiquette, c'est difficile de la retirer. Pars, libère-toi de tout ça", a confié Darder avant d'ajouter qu'ils étaient "toujours en contact" et que la "rivalité entre le Barça et l'Espanyol" fait qu'ils ne "peuvent pas beaucoup de voir".


"Nous ne pouvons pas trop nous retrouver, nous devons faire attention. Si nous perdons et qu'on me voit manger ensuite avec un joueur du Barça... Les gens ont tendance à oublier que nous sommes des êtres humains avant d'être des footballeurs. Si un supporter passe une mauvaise journée au travail, il ne reste pas chez lui à se morfondre en pleurant. Dans ces moments-là, tu as besoin de voir tes amis. Evidemment, tu ne peux pas aller faire la fête après une défaite", a-t-il conclu.


Son passage dans le Rhône


Joueur de l'Olympique Lyonnais entre 2015 et 2018, Sergi Darder est revenu sur son passage dans la capitale des Gaules. "Une équipe d'enfer : Samuel Umtiti, Mouctar Diakhaby, Alexandre Lacazette, Nabil Fekir, Mathieu Valbuena, Memphis Depay, Corentin Tolisso, Maxime Gonalons... C'était de la folie", a affirmé l'Espagnol.


Et d'ajouter en toute franchise : "Je suis arrivé là-bas et je me suis fais dessus. J'étais très jeune, je ne parlais pas la langue, c'était une équipe qui était déjà installée. J'étais le premier joueur à arriver quand ils ont recommencé à investir mais j'ai appris plus là-bas qu'au cours de ces 10 années passées en Espagne", a-t-il souligné.



Réagissez à cet article :