L'oeil d'Emka : Le Camp Nou va se refaire une beauté

Publié le par Emka 0 commentaire
L'oeil d'Emka : Le Camp Nou va se refaire une beauté

Les choses se précisent pour la rénovation du Camp Nou. Après un retard d'une année, les travaux devraient débuter cet été.

Une petite page d'histoire…

Le vieux terrain de Les Corts, inauguré en 1922 a été aménagé au fil des années pour accueillir toujours plus de monde puis a finalement laisser sa place au Camp Nou délocalisé. Le 28 mars 1954, la première pierre a été posée et trois ans plus tard le stade mythique du Camp Nou était inauguré. 90 000 passionnés ont assisté à ce moment historique, dans un stade en cours d'achèvement. 
Au fur et à mesure, le stade a connu quelques aménagements. Ces travaux ont concerné l'éclairage en 1959, l'affichage en 1976, les loges privées avec la salle de presse en 1981. 
En 1982, la capacité du stade a été portée à 115 000 places grâce à la création de 22 000 places. Cette année-là, le Camp Nou a accueilli la cérémonie d'ouverture du Mondial 1982 organisé en Espagne et remportée par l'Italie. En 1984, le magnifique musée du Club est ouvert. Dix ans plus tard, une autre salve de travaux est réalisée pour adapter le Camp Nou et ramener le nombre de places à 99.000 places.

La rénovation actée en avril 2016 a été différée, elle devrait s'élever à 650 M€. 

En avril 2016, le projet du cabinet japonais Nikken Sekkei a été retenu pour réaliser des travaux d'agrandissement et de couverture du stade du stade actuel. 
Rappelons simplement qu'avec la Sagrada Familia et le Parc Güell, le Camp Nou est l'une des attractions de Barcelone. Le Nouveau Camp Nou sera évidemment ultra-moderne, avec un toit, et pourra accueillir 105 000 fans ce qui représente l'une des plus grosses capacités mondiales. Les travaux devraient s'étaler sur 5 ans. Initialement prévu pour débuter en juillet 2017, le début des travaux a été reporté d'un an. Il devrait commencer en juillet 2018. 

Rien de grave car ce report a permis d'améliorer l'insertion du projet dans son environnement urbain (logique de village appelé Espai Barça) en lien avec la municipalité. Le montage financier a pu également se préciser. A l'instar des grands clubs comme Arsenal et son Emirates Stadium (le contrat avec la compagnie aérienne est estimé entre 8 et 12 M€ ) ou le Bayern et son Allianz Arena (contrat avec l'assureur allemand Allianz) le naming, qui consiste à rebaptiser un stade et à céder certains droits, pourrait constituer un très bel apport financier. Le contrat est en cours de finalisation avec une société qui dément avoir engager des discussions. Le démenti est bien normal car dans toute négociation, les protagonistes doivent à tout moment montrer qu'ils peuvent se retirer de la course. Pour autant, celui qui tient la corde est le leader mondial des fournitures d'hôpitaux, la société Grifols. Si cela devait aboutir, le contrat pourrait rapporter 13 M€ par an pendant 30 ans. Le montant est quasi validé mais la cession de certains droits restent sur la table des négociations.

Avec cette manne, le montage du "Estadi Camp Nou Grifols" (nom imaginé mais probable ou avec variante) devient très robuste avec 100 M€ de fonds propres (les arrivées de Dembélé et Coutinho ont été très onéreuses et les départs annoncés ne sont toujours pas validés), 200 M€ d'emprunts et le solde financé grâce au contrat Grifols
Finalement, le bouclage du financement du projet Espai Barça qui dépasse le seul stade, car l'insertion urbaine est fondamentale, dont le coût total est évalué à 650 M€ est aujourd'hui quasi bouclé et c'est de bon augure pour les aficionados.

Il ne nous reste plus qu'à nous armer de patience pour admirer le nouvel écrin à la hauteur des ambitions du club catalan car n'oublions jamais la devise "Mès que un club". 



0 commentaire
Connectez-vous pour commenter cet article. Vous n'avez pas encore de compte ? Inscrivez-vous !