L'agent de Dembélé tacle la gestion de Xavi

Publié le
Par Blaugranas

Alors que les négociations entre l'agent d'Ousmane Dembélé et le Barça traînent en longueur, le représentant du joueur a lâché un petit tacle glissé à Xavi Hernández dans L'Équipe du jour.


Le clan Dembélé agacé par la gestion sportive du Français


Le quotidien français fait un gros point sur le feuilleton Dembélé ce mardi et révèle notamment que le PSG ne compte finalement pas se positionner sur ce dossier. Mais la grosse info du quotidien français, c'est que les négociations ne sont pas rompues entre l'entourage de l'ailier français et le club catalan.


"On évoque souvent l’argent quand il s’agit de la prolongation d'Ousmane mais ce n’est pas qu’une question d’argent. Mais aussi de gestion au quotidien. Cette gestion sportive avec cette entrée sans entraînement, juste après le Covid, c’est vraiment difficile à comprendre pour nous", a expliqué son agent au quotidien L'Équipe.


Moussa Sissoko fait allusion à l'entrée de Dembélé la semaine passée en Coupe du Roi, juste après avoir été guéri du Covid-19. L'ailier français était remplaçant face à Linares (D3) et a égalisé pour le Barça après être entré en jeu à la mi-temps. 


Mais dans le camp de Dembélé, on regrette que l'attaquant, freiné par les blessures, ait été envoyé parfois au feu dans des contextes de reprise. Comme en Coupe mercredi", explique le journal.



Le PSG n'en veut plus


De son côté, Xavi continue de pousser pour que l'ancien du Borussia Dortmund prolonge, et même si les Catalans n'ont pas voulu accéder aux exigences financières des agents du joueur, les deux parties ne sont pas si éloignées. 


Toujours selon le journal, la proposition barcelonaise s'approche tout de même considérablement des demandes de l'entourage de Dembouz, avec le meilleur salaire du club pour le Français.


La possibilité de voir Dembélé prolonger existe encore, même si, toujours selon les informations du média, Thomas Tuchel rêve de l'enrôler pour son Chelsea. On apprend aussi que le Paris Saint-Germain, un temps considéré comme un prétendant sérieux, ne devrait finalement pas se positionner sur ce dossier après mûre réflexion.



Réagissez à cet article :