Koeman : "Laporta m'a dit mille fois que Xavi ne serait pas son entraîneur, car il manquait d'expérience"

Publié le
Par Blaugranas

Discret depuis la fin de sa mission chez les Blaugranas, Ronald Koeman est sorti du silence lors d'un entretien accordé au média néerlandais Algemeen Dagblad. Des propos relayés par Mundo Deportivo.


Koeman tacle Joan Laporta




Suite à l'élection de Joan Laporta comme président du FC Barcelone, de nombreuses questions s'étaient posées sur l'avenir de Ronald Koeman. Finalement, l'été dernier, le Néerlandais avait été confirmé sur le banc du club catalan. Cela n'aura duré que quelques mois. En effet, en octobre, alors que les résultats du Barça n'étaient clairement pas les meilleurs, Koeman a été remercié par Laporta et c'est Xavi qui est venu s’installer en Catalogne. Ronald Koeman sera donc resté entraîneur du FC Barcelone pendant un peu plus d'un an. Une expérience compliquée pour le Néerlandais, qui garde un goût amer de son licenciement par Laporta.


Il n'a d'ailleurs pas hésité à vider son sac. Il a commencé par évoquer son départ très douloureux encore. « Ça a été ma période la plus difficile en tant qu'entraîneur (...) Mais ça faisait mal de regarder les matches, c'était encore trop frais. Maintenant je peux à nouveau les voir (...) Vous ne me verrez pas au Camp Nou pendant un moment, je ne peux pas encore faire ça. Pas avec ce président (Joan Laporta), je ne peux pas prétendre qu'il ne s'est rien passé ».


Il a ajouté ensuite : « Ils ne m'ont pas donné le temps qu'ils ont donné au nouvel entraîneur, Xavi. C'est toujours douloureux pour moi (...) Laporta m'a dit mille fois que Xavi ne serait pas son entraîneur, car il manquait d'expérience. Mais il avait besoin d'un bouclier, quelqu'un derrière qui se cacher. Je n'étais pas l'entraîneur de Laporta. J'ai eu ce sentiment dès le premier instant, après les élections, il n'y a pas eu de déclic. Ce soutien nécessaire d'en haut manquait. L'important n'était pas l'argent pour moi. Je voulais vraiment réussir comme entraîneur à Barcelone, faire tout ce que je pouvais, mais j'ai réalisé que Laporta voulait se débarrasser de moi parce que je n'étais pas nommé par lui ».


Le Néerlandais revient sur le départ de Messi


Koeman n'a pas eu les mêmes moyens également. « Je travaillais avec beaucoup de blessés. Maintenant, Pedri est de retour en forme, et Ousmane Dembélé... Vous pouvez tout voir. Chaque entraîneur a besoin de temps et de patience de la part du conseil d'administration (...) Les recrues (Ferran Torres, Adama Traoré et Pierre-Emerick Aubameyang), je les aurais aimées aussi. Mais je suis content pour le club, car les choses vont mieux maintenant, et pour les joueurs. C'est agréable de voir Frenkie de Jong jouer du bon football à l'ancienne, il a tellement de qualités ».


Le Néerlandais a enfin taclé sa direction au sujet du départ de Lionel Messi, en fin de contrat. « C'est sur l'insistance de la direction du club que j'ai accepté le départ de certains joueurs pour remettre de l'ordre dans les finances. Mais ensuite, quand vous voyez qu'ils attirent quelqu'un pour 55 millions d'euros (Ferran Torres) peu de temps après avoir lâché Lionel Messi… Alors vous vous demandez s'il ne se passait pas autre chose. Pourquoi Messi a-t-il dû partir ? », a conclu le Batave.



Réagissez à cet article :