Luis Suarez, une Coupe du Monde à base de Maté, Truco et Asado

Publié le
Par Florian

Petit pays d’Amérique du Sud de moins de 3,5 millions d’habitants, l’Uruguay étonne le monde par la qualité de ses joueurs et la capacité de, très souvent, faire d’excellentes campagnes en Coupe du Monde. Luis Suarez, star du F.C. Barcelone, et Edinson Cavani, attaquant du Paris Saint Germain, sont nés la même année à quelques rues de distance dans la petite ville de Salto, de moins de 100 000 habitants. Il reste toujours un mystère de savoir comment un pays aussi petit peut produire un nombre aussi important d’excellents joueurs de football. 


Et même si pendant la Coupe du Monde de 2018 en Russie l’Uruguay n’a pas pu battre la France en quarts de finale et a dû rentrer à la maison les mains vides, Luis Suarez semble quand même s’être bien amusé avec ses coéquipiers pendant son temps libre en partageant certaines traditions uruguayennes incontournables : le maté, l’asado et le truco.

Si le maté est bu en différentes versions au sud du Brésil (où il est appelé « chimarrão »), au Paraguay (où il se boit froid et se nomme « tereré ») et en Argentine, c’est en Uruguay où l’infusion préparée avec de la « yerba mate » est le plus populaire. Même les Argentins, qui en sont des énormes fans, savent reconnaître un uruguayen quand ils voient quelqu’un maté à la main et bouteille thermique sous le bras. 

Dans l’avion qui emmenait la délégation uruguayenne vers la Russie, Luis Suarez se montrait déjà sur son compteInstagram avec son maté. Cette boisson est un symbole d’amitié et convivialité, puisque le « maté » se partage entre amis et passe de main en main. 

Une autre tradition qui n’a pas échappé aux Uruguayens en Russie a été celle des « asados », les incroyables et célèbres barbecues faits des deux côtés du Rio de la Plata, la rivière qui sépare l’Argentine et l’Uruguay. Après chaque victoire, les joueurs ont profité de barbecues diffusés sur les réseaux sociaux des joueurs, avec des quantités impressionnantes de viande préparées par Aldo Cauteruccio, le chef qui accompagne l’équipe depuis la Coupe du Monde de 2006 en Allemagne. Suarez, bien sûr, n’a pas manqué de registrer ces moments de camaraderie entre les joueurs de la « Celeste ». 

Finalement, une activité qui semble bien avoir amusé Suarez et ses coéquipiers est le « truco » un jeu de cartes très populaire en Uruguay, en Argentine, au Brésil et dans d’autres pays d’Amérique du Sud, ainsi que certaines régions d’Espagne. Joué en paires, le jeu est un des loisirs les plus habituels des joueurs sud-américains lors des concentrations avant les matchs. Extrêmement compétitif sur le terrain et en dehors, Suarez s’est montré très fier d’avoir vaincu un tournoi de truco parmi les joueurs, en faisant équipe avec le défenseur José Maria Gimenez. L’attaquant n’a pas manqué de filmer la dernière main et de se moquer des perdants, Martin Silva et Martin Campaña sur ses réseaux sociaux. 

Le résultat de la Coupe du Monde n’a pas été celui dont les Uruguayens rêvaient. Mais une chose est certaine : Luis Suarez et son équipe ont montré que la force de leur équipe nationale en doit beaucoup à l’unité de ses joueurs, renforcée par les traditions.

Vous aimerez aussi :

Sondage du moment :



Réagissez à cet article :