Lionel Messi se confie et dénonce les mensonges sur lui

Publié le
Par Lenny
Lionel Messi se confie et dénonce les mensonges sur lui

Dans une interview accordée à une émission argentine, Lionel Messi a exprimé son mécontentement quant aux multiples fake news le concernant qui circulent actuellement. La Pulga dénonce notamment les accusations selon lesquelles il aurait prétexté une blessure pour ne pas jouer contre le Maroc.

"Beaucoup de mensonges et de choses inventées sur moi"

Visiblement vexé, Messi a tenu à mettre les choses au clair concernant les fake news le concernant :
"Les fake news ne me surprennent pas. Il y a beaucoup de mensonges et de choses inventées sur moi. Cela m'énerve parce que les gens croient aux fake news. C'est devenu une habitude de raconter des choses sur moi, inventer... La réalité c'est que j'ai souffert d'une pubalgie avant la trêve de décembre et je m'entraine peu, et je ne joue pas tous les matchs. La pubalgie c'est compliqué. Elle ne part pas d'un jour à l'autre. Je me sens mieux mais je l'ai toujours. Je dois faire attention."

Messi s'est également remémoré le douloureux Mondial en Russie et l'énorme pression qu'il subi chaque jour :
"Ce fut très dur à encaisser. Un des pires moments de ma carrière avec la sélection. Dès le premier match, on a tout fait de travers. Nous nous attendions et voulions autre chose. Si nous ne passions pas la phase de poules ça aurait été un des plus grands échecs de l'histoire de la sélection. On a parlé et on a réussi à sortir du groupe."

"Je suis furieux quand j'entend que mon père dirige la sélection, on dit qu'il a du pouvoir pour faire des choses au sein de la AFA (fédération argentine). Ma famille souffre. J'ai des amis, des frères qui souffrent à cause des mensonges racontés. N'importe qui raconte n'importe quoi. Les gens achètent ça et après je suis le connard dans l'histoire. Je joue pour moi, ma famille, mes coéquipiers et celui qui aime ce que je fais. Celui qui ne m'aime pas va devoir me supporter encore un peu."

"Nous ne sommes pas un groupe qui raconte du pipeau, nous ne disons pas tout le temps que nous aimons la sélection. Je ne le dis pas tout le temps comme le font certains autres. Et si quelqu'un veut croire autre chose, libre à lui. Nous ne sommes pas des pipeauteurs. Nous sommes des professionnels sinon on ne serait pas convoqués. Personne ne m'oblige à y aller moi. "

"Et l'histoire qui raconte que j'ai quitté la sélection pour aller à un baptême est fausse. Je suis rentré à la maison et je ne savais même pas qu'il y avait un baptême de prévu. C'est une énorme connerie que de raconter ça."

Voilà qui a le mérite d'être clair.

Vous aimerez aussi :

Sondage du moment :



Réagissez à cet article :