Braithwaite, sur le malaise cardiaque d'Eriksen : "Ce fut horrible"

Publié le
Par Alyssa

L’attaquant danois du FC Barcelone est revenu sur le malaise cardiaque de son coéquipier en sélection Christian Eriksen.


Martin Braithwaite encore sous le choc


À la 43e minute de Danemark-Finlande (0-1), affiche de l’Euro 2021, le Danois Christian Eriksen s’est écroulé sur la pelouse, a ensuite été évacué par les secours après un massage cardiaque et la rencontre a été suspendue. Heureusement, des nouvelles rassurantes font état d’un joueur désormais dans un état stable.


Coéquipier en sélection, le Danois du FC Barcelone, Martin Braithwaite, est revenu sur cet événement tragique qui l’a bouleversé en conférence de presse.


"Je me sens encore affecté par la situation, mais le plus important est que Christian se sente mieux et pour cette raison, je me sens mieux aussi. Sa santé est le plus important. Ce fut horrible”, a confié Braithwaite


Braithwaite a également indiqué avoir pu échanger avec le joueur de l’Inter. Un échange téléphonique rassurant selon lui et qui lui a apporté un peu de baume au cœur : "J’avais encore en tête quelques images de ce qui s’est passé samedi, que je voulais à tout prix sortir", a-t-il affirmé devant la presse. 


L’attaquant danois du Barça n’a pas su expliquer comment la décision prise par ses coéquipiers de former un cercle autour d’Eriksen afin de le protéger des caméras pendant que les médecins tentait de le réanimer leur est venue : "C’est difficile de dire comment tout a commencé, c’est comme si les choses se sont faites naturellement. Nous avons tout de suite compris que nous devions nous occuper de Christian et essayer de faire le meilleur que nous puissions faire."


Braithwaite s’est ensuite dit fier de la réaction de son équipe et a souhaité remercier les supporters pour tout le soutien reçu.


L’ancien joueur des Girondins a également adressé un message à Eriksen via son compte Twitter personnel : "Hier soir a été l'un des moments les plus effrayants de ma vie. Mes pensées vont à Christian, sa femme, ses enfants et sa famille. Je suis reconnaissant qu'il soit stable et vivant. Pour l'instant, c'est tout ce qui compte. J'espère te voir bientôt mon ami."


Vous aimerez aussi :

Sondage du moment :



Réagissez à cet article :