La fin de l'ère Valverde

Publié le
Par Elka

C’est la fin d’une ère qui aura fait son temps. C’est officiel à l’heure où nous écrivons cet article, Ernesto Valverde va quitter le banc du Barça et laisser derrière lui une série de records et de victoires, mais des décisions pas toujours adéquates. Retour sur le palmarès de « Txingurri », la petite fourmi qui a su grimper dans les championnats espagnols. Et les raisons de sa chute. 

Retour sur un palmarès brillant au niveau national… 

Ernesto Valverde dépose ses valises au Barça le 29 mai 2017 avec son assistant Jon Aspiazu qui le suit depuis 2002. Il démarre sur les chapeaux de roue en terminant le premier tour du championnat avec 54 points au total (17 victoires, 3 nuls, 0 défaites), ce qui porte à 33 matchs victorieux d’affilée le palmarès de l’équipe, un record d’invincibilité en Liga. Avril 2018 sera prolifique pour l’entraîneur et son équipe, puisqu’ils y remportent la coupe et le championnat d’Espagne repoussant encore leur record à 36 journées consécutives sans défaite, principalement grâce à Messi, le virtuose du Barça.
 

… Mais décevant au niveau européen 

Avec son effectif de luxe et son palmarès national reluisant, tout semblait porter les Blaugranas pour revenir aux sommets de la scène européenne, qu’ils n’ont plus connu depuis 2015. Mais alors même qu’une victoire facile avait été remportée contre l’AS Roma en quarts de finale (4-1), ils ont subi une sévère remontada au match retour (3-0). Et l’histoire se répète pour la saison 2018-2019. Une victoire facile (3-0) au Camp Nou suivie d’un cinglant 4-0 face à Liverpool à l’extérieur en demi-finale. Le Barça serait-il en proie à des excès de confiance ? Toujours est-il qu’avec les prouesses de Messi et ses coéquipiers sur le terrain, c’est Valverde qui porte le chapeau de ces défaites cuisantes. Si le site Betway donne toujours le Barça gagnant de la Ligue des Champions au 13 Janvier 2020, avec une cote de 5/1, il faudra tout de même parer à ce début de malédiction qui semble frapper les joueurs de Valverde. 

Des choix tactiques contestables 

Si Valverde arrive à garder la tête hors de l’eau, c’est principalement grâce à Messi et ses performances à l’avant. Mais l’entraîneur a tendance à oublier les autres joueurs de son banc, ce qui n’est pas sans conséquences sur la qualité de jeu du Barça. En laissant tout le pouvoir créatif à Messi, des joueurs aussi créatifs que Griezmann, Dembélé ou André Gomes se retrouvent muselés à tel point que le jeu blaugrana semble manquer d’envie. Ils sont pourtant nombreux à souhaiter progresser sous le maillot au damier rouge et bleu. Mais Alena a dû être prêté pour avoir du temps de jeu et d’autres joueurs prometteurs comme Wague, Todibo, Fati et Perez ont rarement joué ces derniers mois, les joueurs plus expérimentés ayant la préférence de la « Fourmi ». Fourmi qui, petit à petit, fait tomber dans l’oubli l’ADN de ce qui a fait du Barça une équipe exceptionnelle. 

Le Barça a-t-il perdu son âme ? 

Car il est loin l’âge d’or de Josep « Pep » Guardiola, qui a amené le Barça à gagner six trophées en une seule saison. Pour rappel, cette année-là l’équipe avait remporté le triplé Liga, Coupe du Roi et Ligue des Champions, créant un précédent dans l’histoire du football espagnol. En plus de cet évènement hors du commun, elle remporte la supercoupe d’Espagne, la supercoupe d’Europe et la coupe du monde des clubs. C’était la première fois qu’une équipe accomplissait un tel exploit dans l’histoire du football mondial. 

Qu’est-ce qui faisait alors la force de cette équipe ? Pour commencer, un pressing haut juste après la perte du ballon et des récupérations à ne plus savoir qu’en faire apportant situations dangereuses instantanées. Ensuite, le fameux tiki-taka fait d’enchaînements de passes courtes. Cela permettait aux joueurs de rester proches pour pouvoir presser ensemble dès la perte du ballon. Autre point important négligé ces dernières années : la Masia. Le centre de formation du Barça est délaissé au profit de joueurs venant d’autres horizons, n’ayant pas été formés aux préceptes du club. Des individualités parfois fortes qui doivent s’effacer devant le roi Messi voient leur créativité muselée sans être formées aux dogmes du jeu barcelonais.
Alors oui, le Barça est toujours au sommet de la Liga. Oui ils se sont qualifiés en phase finale de la Ligue des Champions. Mais pour combien de temps ? Que se passera-t-il lorsque Messi quittera ses rangs ? Valverde ne semble pas avoir la réponse et au vu des doutes qui l’entourent, c’est certainement quelqu’un d’autre qui se chargera d’y répondre à sa place...

Vous aimerez aussi :

Sondage du moment :



Réagissez à cet article :