Xavi : "Je demande aux supporters d'arrêter de siffler Ousmane Dembélé"

Publié le
Par Blaugranas

Après la belle victoire du FC Barcelone contre les Colchoneros de Madrid, Xavi a demandé aux supporters catalans de ne plus siffler l'international français, présent sur le banc hier au Camp Nou.


Xavi demande aux fans blaugranas de ne plus siffler le Français


Au Camp Nou, le FC Barcelone s'est offert l'Atlético de Madrid (4-2) dans le choc du haut de tableau de cette 23ème journée de Liga. Séduisants collectivement et réalistes offensivement, les hommes de Xavi confirment un certain renouveau. Et après la victoire du Barça, l'entraîneur du club catalan Xavi est venu au soutien de son joueur Ousmane Dembélé, réintégré dans le groupe malgré son bras de fer avec la direction concernant la prolongation de son contrat. 


« Les supporters ont été super pendant tout le match, a souligné le champion du monde 2010, mais j'aimerais aussi qu'ils soutiennent Ousmane. Je leur demanderais d'arrêter de le siffler. »L'international français aurait dû rentrer en jeu ce dimanche mais l'exclusion de Dani Alves à la 69e minute de jeu a changé les plans de Xavi : « L'idée était qu'il rentre, mais j'en ai décidé autrement à cause du carton rouge et de la physionomie du match. » Dembélé n'a plus joué avec le Barça depuis le 12 janvier dernier.


Xavi juge la première de Traoré et Aubameyang 


Titularisé, l'attaquant espagnol prêté avec option d’achat par Wolverhampton a réussi des débuts prometteurs avec une passe décisive. « C’est un joueur très mature. Il est à un âge idéal pour performer, physiquement c’est un animal. Il a une énorme facilité à dribbler ses adversaires. Je suis très heureux pour lui. C’est une belle signature », a déclaré le technicien espagnol devant les journalistes.


Xavi est aussi revenu sur la première apparition de l'attaquant gabonais, entré à la 61e minute de jeu à la place d'Adama Traoré et sevré de bons ballons face à la pression des Colchoneros. Le technicien des Blaugrana s'est néanmoins félicité de l'attitude de l’ancien joueur d'Arsenal, recruté libre et engagé jusqu’en juin 2025 sous ses nouvelles couleurs. « Il est entré dans un moment très difficile et il nous a beaucoup aidé avec son sacrifice. Si on a des joueurs solidaires comme lui, tout sera plus facile. »




Réagissez à cet article :