Flash : Ansu Fati sauve les meubles à Kiev !

Publié le
Par Blaugranas

Sans forcément briller mais avec de la domination, le FC Barcelone a arraché ce mardi soir une victoire des plus précieuses en Ligue des Champions à Kiev grâce à un but d'Ansu Fati, sur la plus petite marge des scores (0-1).


Le FC Barcelone pêche à la finition


Pour cette rencontre, au coup d’envoi, le FC Barcelone s'articulait dans un 4-3-3 classique avec Marc-André ter Stegen comme dernier rempart. Le gardien allemand pouvait compter sur Mingueza, Eric Garcia, Clément Lenglet et Jordi Alba.


Sergio Busquets était aligné en sentinelles aux côtés de Frenkie de Jong et Nico Gonzalez. Seul en pointe, Memphis Depay était accompagné par Ansu Fati et Gavi en attaque.




Si les Catalans ont dominé, ce sont les Ukrainiens qui ont eu les occasions les plus tranchantes dans le premier acte de ce duel aux allures de finale. Malgré une entame de match solide, le Barça n'est en effet pas parvenu à percer la muraille ukrainienne durant les 45 premières minutes.


Clément Lenglet est pourtant venu donner quelques frayeurs à la défense ukrainienne à la demi-heure de jeu. Sur un bon coup franc tiré par Jordi Alba vers le point de penalty le Français plongeait pour mettre sa tête, mais s’est finalement vu signaler hors-jeu (32e).


Dix minutes plus tard, le jeune Gavi plaçait à son tour une tête qui a rapidement été déviée sur la droite (42e). A la pause, les deux formations étaient dos à dos (0-0).


Ansu n'est pas Fati...gué


Au retour des vestiaires, le FC Barcelone a affiché un meilleur visage en monopolisant le ballon et en prenant le temps de construire.


Les hommes de Sergi Barjuan pensaient même obtenir un penalty par le biais d'Ansu Fati qui s'est vu accroché dans la surface par Tomasz Kędziora, mais la VAR en a finalement décidé autrement (63e).


Et alors que l'international français Ousmane Dembélé faisait son entrée (66e), Ansu ouvrait la marque quatre minutes plus tard pour le Barça. Trouvé vers le point de penalty par Mingueza, le natif de Bissau venait frapper fort plein axe sous la barre transversale et délivrait ainsi les siens (70e).


Au coup de sifflet final, les Catalans prenaient la deuxième place du groupe avec deux points d'avance sur Benfica.


Tout n'est pas encore tout rose du côté de Barcelone, mais l'essentiel est fait ce soir, en attendant l'arrivée de Xaxi, qui ne saurait plus trop tarder...





Réagissez à cet article :