Don Andrés tire sa révérence

Publié le
Par Emka
Don Andrés tire sa révérence

Le 29 octobre 2002, l’entraineur du Barça Van Gaal lance un certain Andrés Iniesta. Qui aurait pu croire ce jour-là qu’on allait assister à l’éclosion d’une pépite. 
Sa carrière est marquée par une fidélité rare dans le football à son club d’adoption : Le Barça. Arrivé à la Masia à l’âge de 12 ans, en quelques années, il acquiert ses lettres de noblesses grâce à un palmarès exceptionnel. 
Don Andrés a remporté tous les titres collectifs possibles.
  • Au niveau national avec les blaugranas : 8 titres de champions de la Liga, 6 Coupes du Roi, 7 Supercoupes d’Espagne 
  • Au niveau international en club : 4 Ligues des champions, 3 Supercoupes d’Europe, 3 Coupes du monde des clubs 
  • Au niveau international en équipe nationale : 2 Euro et une Coupe de monde. 
Certes le palmarès impressionne mais au-delà des qualités sportives exceptionnelles, on retiendra le gentleman qui respecte ses adversaires. Aucun carton rouge à déplorer.

Ce 20 mai 2018 signe le dernier match sous les couleurs blaugranas face à la Real Sociedad. L’histoire retiendra qu’il a été au service du collectif et que le seul titre qu’il lui manque est un titre individuel. Espérons que le comité du ballon d’or de France Football rectifiera le tir en lui attribuant un ballon d’or d’honneur comme le monde du cinéma sait le faire en attribuant les récompenses des grands qui ont apporté une contribution précieuse. Indéniablement Don Andrès appartient à cette catégorie de personnes qui marquent leur passage et qui deviennent une référence.  

Vous aimerez aussi :

Sondage du moment :



Réagissez à cet article :