Que se passe-t-il avec les joueurs néerlandais du FC Barcelone ?

Publié le
Par Alyssa

De Johan Cruyff à Patrick Kluivert en passant par Marc Overmars, le club catalan est connu et réputé pour briller sous le signe Oranje. Le FC Barcelone a en effet toujours été lié aux joueurs néerlandais.


Et cette saison, en plus de compter sur un entraîneur venant tout droit des Pays-Bas, le Barça compte dans ses rangs trois joueurs néerlandais, venus poser leurs bagages en Catalogne pour faire la différence.


Mais le bilan que l'on peut dresser aujourd'hui n'est pas tout rose. Pour sa troisième saison sous la tunique blaugrana, Frenkie de Jong voit les choses se compliquer, tandis que les arrivées de Memphis Depay et de Luuk de Jong ne cochent pour l'instant pas toutes les cases des attentes fixées par la direction barcelonaise.


À l'image de leur coach - annoncé sur la sellette depuis plusieurs semaines - les joueurs néerlandais traversent une mauvaise passe. Blaugranas s'est penché sur leurs situations respectives.


Frenkie de Jong, une baisse de régime inexpliquée


Rhabillé pour l’automne, en attendant l’hiver au lendemain du Clásico, Frenkie de Jong est aujourd'hui critiqué pour ne pas assumer son statut de leader technique, un rang acquis notamment depuis les départs massifs des stars du club. 


Arraché des mains du PSG par Josep Maria Bartomeu alors que les Rouge-et-Bleu étaient sur le point de conclure l’affaire avec l’Ajax, le milieu de terrain est arrivé dans un Barça loin d’être au top de sa forme. Positionné milieu droit ou parfois en défense centrale, de Jong est-il en train de devenir victime de sa polyvalence ?


Interrogé en avril dernier sur ces changements récurrents, l’intéressé avait indiqué privilégier le collectif plutôt que son cas personnel. « Je préfère jouer au milieu, mais si c'est mieux pour l'équipe que je joue défenseur central ou dans une autre position, je le ferai ».


Une mentalité exemplaire et un désir de ne pas faire de vagues qui ont aussi profité aux Blaugranas, notamment lorsqu’il a fallu baisser les salaires (de Jong n’a pas fait partie des frondeurs, ndlr). Mais le résultat est, pour le moment, un désastre (2 passes décisives en 11 apparitions toutes compétitions confondues). 


Prêt à se sacrifier pour le collectif et incapable pour le moment de sortir la tête de l’eau, Frenkie de Jong traverse une vraie crise au sein d’un club en pleine reconstruction. Et comme si cela ne suffisait pas, la presse catalane nous a appris hier que le numéro 21 avait joué le Clasico blessé. Sorti à un quart d’heure de la fin en raison de douleurs aux ischio-jambiers, le Batave aurait aggravé sa blessure.



Memphis, des attentes trop élevées ?


Lors de la réception du Real Madrid, l'ancien de l'OL n'a pas su tirer son épingle du jeu et hormis quelques combinaisons avec Fati dans les derniers mètres, il n'a réussi à faire aucune différence.


Encensé en début de saison, il voit donc le vent tourner, d'autant plus que ce n'est clairement pas sa première prestation plus que médiocre ces dernières semaines.


En effet, au fil des matches, Memphis Depay s'amenuise. Il faut généralement du temps pour qu'un joueur s'adapte à un nouveau championnat, mais c'est l'inverse qui se produit à Barcelone, où l'international néerlandais a démarré sur les chapeaux de roue, avant de perdre peu à peu son rayonnement semaine après semaine.


Depay est venu au Camp Nou pour prouver qu'il pouvait mener l'attaque dans un club d'élite, après son échec précédent à Manchester United. Avec le départ de Messi, le décor était planté pour une nouvelle star, quelqu'un qui pourrait distraire la douleur de la perte de leur plus grande légende et commencer la reconstruction.


Cependant, après des débuts exceptionnels lors de la défaite 4-2 contre la Real Sociedad, où Depay a sué la classe, l'invention et la menace, et les premiers buts contre l'Athletic Club et Getafe, les buts se sont taris. Depuis août, les seuls buts de Depay ont été inscrits sur penalty contre Levante et Valence, et il n'a pas non plus délivré de passes décisives.


Sur les réseaux, l'attaquant néerlandais fait aussi partie des joueurs pointés du doigt par les supporters.



Luuk de Jong : 10 tirs pour un seul but


Sur les conseils de Ronald Koeman, c’est Luuk de Jong qui est venu renforcer le secteur offensif du Barça cet été. Toutefois, aujourd’hui, l’attaquant néerlandais est un énorme flop, enchainant les performances décevantes.


C'est en effet un triste constat : Luuk de Jong n'a pas marqué des points pour sa première titularisation depuis le fiasco lisboète.


Autant dire que s’il ne retrouve pas de l’efficacité très rapidement, l’ancien joueur de Séville va vivre un très long calvaire à Barcelone.


De Jong est-il vraiment un joueur digne de porter les couleurs du Barça ? Comment un attaquant n’ayant inscrit que 10 buts en 69 matches de Liga a-t-il pu être recruté ?


Beaucoup de questions se posent, tandis que le Batave doit encore faire ses preuves.





Réagissez à cet article :