Les révélations de Ronald Koeman face à la presse : Griezmann, Messi, Pedri...

Publié le
Par Alyssa

Interrogé en marge de la Koeman Cup, tournoi de golf dont les fonds sont reversés à un hôpital pour enfants de la ville, Ronald Koeman a évoqué plusieurs dossiers brûlants. On fait le point. 


Koeman jette le trouble sur l'avenir d'Antoine Griezmann


L’entraîneur du FC Barcelone entretient la possibilité d’un départ d’Antoine Griezmann. "Je vais compter sur tous les joueurs que nous avons, a-t-il déclaré. S'il y a un changement, nous devrons l'accepter, mais ce sont des choses et des décisions que le club doit prendre."


Il donne la priorité absolue à la prolongation de Lionel Messi, même si cela doit entraîner le départ de joueurs, dont le Français. "Nous verrons qui reste et qui part car nous encore beaucoup de joueurs, mais il est clair que la priorité, c'est que Messi reste avant tout."


"Quand tout n’est pas encore réglé, il faut toujours s’inquiéter mais j’ai toute confiance en notre président pour régler ce problème", a-t-il ajouté. Cela passera par la vente de plusieurs joueurs. Griezmann, dont l'image a été écornée par les accusations de racisme anti-asiatique après la diffusion d'une vidéo polémique, pourrait en faire partie.


Cela ne chagrinera visiblement pas Koeman, même s'il l’apprécie. "Pour moi, Griezmann est très important, a-t-il poursuivi. Il a été une excellente recrue pour Barcelone et a montré sa qualité. Il a très bien joué et c'est un très bon joueur. Mais j'insiste, je ne sais pas quelles décisions seront prises à la fin car le plus important est que Léo reste avec nous. C'est l'avenir de ce club et nous devons essayer au maximum."


Quant au dossier Leo Messi, Ronald Koeman se dit confiant quant à la prolongation de son capitaine : "Je fais confiance au président pour régler ce problème. Il est important pour le club et pour la Liga que le meilleur joueur du monde reste. Tout le monde doit faire un effort ici. Laporta m'a dit d'être calme, qu'ils travaillent sur le dossier, et nous sommes convaincus qu'il sera là encore quelques années."



Le tacticien néerlandais s’oppose à la participation de Pedri aux JO

Pedri n'aura surement pas le droit au repos cet été. Après une saison pleine avec le FC Barcelone (52 matchs joués sur 54 possibles) et une place titulaire avec l'Espagne lors de l'Euro, le jeune milieu de terrain espagnol a été convoqué par la fédération espagnole pour disputer les Jeux Olympiques de Tokyo. 


Le club catalan avait d'abord tenté de négocier de garder son milieu de terrain, mais la RFEF a refusé la requête, obligeant ainsi l'ancien de Las Palmas de s'envoler pour le Japon dans quelques semaines.


Interrogé sur le sujet, son entraîneur en club a pris position. "Pour un joueur cela fait beaucoup de jouer deux compétitions de haut niveau en un été. Pep Guardiola l’a déjà dit et je suis d’accord avec lui. Il sort d’une saison où il a quasiment joué tous les matches et il a disputé toutes les minutes possibles durant l’Euro avec l’Espagne. Avoir quatre jours de repos et ensuite s'envoler pour le Japon pour jouer n'est pas une bonne chose. C'est trop."


Koeman s'est également montré critique envers les Jeux Olympiques : "C'est mon opinion personnelle, mais pour moi les Jeux sont l'Athlétisme et les autres sports, mais pas le football. Je comprends que les joueurs soient motivés, mais les calendriers sont déjà chargés et nous devons protéger nos joueurs."

Pep Guardiola avait en effet conseillé de son côté le club blaugrana de ne pas libérer son joueur : "Je pense qu'une compétition durant l'été, c'est suffisant. Messi était allé aux Jeux Olympiques (en 2008), parce qu'il n'avait joué pas la Coupe du Monde, ni la Copa América", avait déclaré le tacticien de 50 ans quelques jours plus tôt au micro de la chaîne catalane TV3.


Ronald Koeman demande un effort économique à ses joueurs 


Le coach culé en a également profité pour faire un appel du pied à ses joueurs, en leur demandant indirectement de collaborer avec le club blaugrana, notamment afin de stopper l'hémorragie économique dont souffre le FC Barcelone


"Tous les joueurs du club sont au courant de la situation. Nous sommes préoccupés. En ce qui concerne les salaires, le club tente de les baisser et tous devraient accepter. S’ils sont du Barça et en raison de tout ce que le club leur a apporté, ils devraient accepter cette proposition et faire un effort. Ils doivent prendre conscience de la situation."


Koeman a ensuite expliqué que "le Covid a fait beaucoup de mal" et que "le stade a été longtemps fermé, tout comme le musée…" avant de dresser un constat : "beaucoup de bénéfices ont été perdu". Selon lui, c’est donc "le moment de faire un effort” et il se dit “convaincu que grâce à cela, tout ira bien".


Vous aimerez aussi :

Sondage du moment :



Réagissez à cet article :