Messi : "J’aime gagner des titres, plus il y en a, mieux c’est"

Publié le
Par Alyssa

Dans un long entretien accordé à la presse argentine, la star du FC Barcelone Lionel Messi a évoqué plusieurs sujets. La Pulga revient sur la victoire en Coupe du Roi, son enfance, sa famille et même sa barbe. Extraits.


Une enfance rythmée par le ballon rond


Pour le journal Olé, le joueur est revenu sur ses premiers souvenirs avec un ballon, dans sa ville natale, Rosario : "Depuis que je sais marcher, j’ai un ballon dans les pieds. Je me souviens de mes premiers matchs à Grandoli (son premier club). J’avais des grands frères et nous nous retrouvions toujours pour jouer", a-t-il expliqué.


"Je pleurais toujours lorsque je repartais"


Recruté encore enfant par le Barça, le joueur a vécu loin de l’Argentine et de son foyer. "Je pleurais toujours lorsque je repartais de Rosario. Je voulais revenir pour continuer à faire ce que j’aime, mais c’était dur de laisser tout ce que j’avais. Je savais que je ne les reverrai pas avant 6 mois. J’ai aussi perdu beaucoup d’amis, c’était très difficile pour communiquer. Aujourd’hui, n’importe quel gamin de 13 ans à un téléphone. J’ai arrêté de parler à beaucoup d’amis avec la distance."



Messi est séduit par les jeunes barcelonais


"On était sur quelques mauvaises années à cause de mauvais résultats. Il y a un vestiaire jeune, avec beaucoup de nouveaux. Cette Copa a été un point d'inflexion pour le vestiaire. Et au-delà de ça, j'aime gagner des titres", a expliqué l'Argentin, enthousiasmé par la génération dorée du Barça composée par plusieurs jeunes comme Pedri, Ilaix Moriba ou même d'autres éléments un peu plus âgés comme Frenkie de Jong.


La star argentine joue… au padel


La Pulga en a aussi profité pour revenir sur ses autres passions, en dehors du terrain : "J’aime beaucoup le Padel, je regarde aussi du tennis. Je joue beaucoup avec Pepe Costa. Moi je cours et lui il s’occupe de la qualité. Mais je ne joue pas beaucoup, puisque nous avons des matchs tous les trois jours."


Ses fils


"Thiago n'aime pas être reconnu. Il es très timide et il a du mal avec ça. Mateo, au contraire, il s'en fout si les gens le reconnaissent. Ils sont conscients de tout ça aujourd'hui."


La tactique


"J'aime étudier les adversaires, comment presser, même si nous avons des entraîneurs. J'aime aussi regarder et voir où leur faire du mal."



Messi et sa barbe... (oui oui)

Plus surprenant, le joueur a également évoqué sa barbe : "J’ai passé beaucoup de temps à avoir la barbe rasée, j’avais un contrat avec Gilette et ils me disaient d’être le plus souvent possible rasé. Après, j’ai décidé de ne plus le faire. A la Copa América de 2016, beaucoup de mes coéquipiers avec de la barbe et je l’ai laissée."

L’importance de remporter des titres 


"Chaque fois que je participe à une compétition, je le fais toujours pour gagner et j'essaie d'atteindre tous les objectifs. Pour gagner des titres", a expliqué Leo. Auteur d’un doublé lors du récital du FC Barcelone (4-0) face à l’Athletic Bilbao, en finale de la Coupe du Roi à Séville, Messi a soulevé son 35e trophée avec le club catalan.


"La vérité est que la dernière Copa del Rey a été spéciale en raison du moment dans lequel nous nous trouvions aussi, a-t-il expliqué. Le club sort de deux années où nous n'étions pas bien, pour différentes raisons. Parce que c'est un vestiaire très jeune, avec beaucoup de nouveaux joueurs. Cette Coupe du Roi a été un tournant pour le vestiaire, et un tournant très important. Et au-delà, à un niveau personnel, j'aime gagner et remporter des titres. Et plus il y en a, mieux c'est."



Un message assez clair envoyé à la direction de Joan Laporta. Comme l'expliquaient déjà les médias catalans, plus que de l'argent, Lionel Messi veut un projet sportif ambitieux qui lui permette de tout gagner, ce qui n'a clairement pas été le cas ces dernières années.


Messi reste muet sur son avenir


Petite déception, Messi ne s’est pas plus confié sur son avenir au cours de cet entretien qu’il ne l’avait déjà fait auparavant, lui qui ne s’était plus exprimé publiquement depuis le mois de décembre dernier.


D’ailleurs, Olé ne trompe pas son lecteur, et l'a expliqué d’emblée: "Dans ce long entretien à Olé, il a évité de parler spécifiquement de son avenir." Autrement dit, on n’en saura pas davantage sur ce point.


Vous aimerez aussi :

Sondage du moment :



Réagissez à cet article :