FC Barcelone : Ferran Torres veut "kidnapper" un coéquipier !

Publié le
Par Sebastien

Arrivée cet hiver lors d’un mercato tout feu tout flamme de la part du FC Barcelone, Ferran Torres n’a pas mis longtemps à s’adapter à sa nouvelle équipe. L’espagnol est également tombé sous le charme de certains de ses coéquipiers et notamment d’un Français qu’il veut séquestrer pour qu’il reste au club.

Ferran Torres veut kidnapper Dembélé


Ferran Torres fait partie des joueurs qui se sont pliés à l’exercice de la conférence de presse d’avant-match à la veille de la rencontre contre l’Eintracht Francfort. L’ailier espagnol s’est confié sur plusieurs dossiers en plus de la rencontre.

Bien entendu, les questions sur le dossier chaud du moment, la prolongation d’Ousmane Dembélé, n’ont pas manqué de venir. Pour Ferran Torres, il faut à tout prix conserver le français et même employer les grands moyens pour cela ! « Je kidnapperais Dembélé à Barcelone. Il fait la différence et c’est le meilleur club où il peut être… Mais la décision lui appartient et je ne peux que lui souhaiter le meilleur. » A déclaré le transfuge de Manchester City.

Ousmane Dembélé n’est pas le seul coéquipier qui fait le bonheur de Ferran Torres. L’espagnol est également impressionné par un jeune compatriote : « C’est un luxe de voir Pedri tous les jours, sa qualité et l’humilité. C’est un joueur qui va marquer une époque et qui est déjà l’un des meilleurs au monde. » s’est félicitée la recrue hivernale.


Ferran Torres a également salué le travail de Xavi au Barça, qui l’a pour beaucoup motivé à rejoindre la Catalogne : « Il m’a donné confiance dès le premier jour […] Ses qualités sont l’ADN du Barça qu’il porte en lui, son humilité et sa capacité de leadership. » a déclaré le joueur à propos de son coach avant d’ajouter : « Si Xavi nous transmet quelque chose, c’est qu’il faut avancer match par match, si tu perds demain personne ne se souvient de la suite de victoires que tu as eue avant. Il faut jouer avec beaucoup d’envie pour remporter la victoire dans le but de maintenir une dynamique. »



Réagissez à cet article :